En direct du marché

Ozia, la petite marque de jus de fruits corses qui monte

gamme oziaL’aventure a débuté en 2010, en Corse, avec la sortie des lignes de production des premières bouteilles d’Ozia. Un jus de fruits qui assume ses origines insulaires et qui, aujourd’hui, revendique un million de bouteilles vendues chaque année. Aux origines de ce formidable succès, il y a Frédéric Suberbeille, un oenologue qui travaille avec nombre de viticulteurs, dont ceux du fameux vignoble de Patrimonio. En contact avec de nombreux acteurs du monde agricole, Suberbeille cherche une activité plus régulière tout au long de l’année en accord avec sa philosophie d’un monde plus beau, plus bio, plus slowfood.
D’où l’idée de créer une gamme de jus de fruits en bouteille sans sucre, sans eau, sans colorants ajoutés : du fruit et rien d’autre. La marque naît avec le jus de clémentines de Corse et, rapidement, s’étoffe avec d’autres jus : pomelos de Corse, orange, abricot et pêche du Roussillon, la pomme du Pays basque, l’ananas du Costa-Rica, la poire et l’ACE…
Ozia est une petite structure familiale qui veille à la qualité de ses jus de fruits simplement pasteurisés pour se conserver 18 mois. En Corse, la marque cartonne et commence à gagner des parts de marché sur le continent ; on la retrouve dans quelques épiceries fines, des hôtels, salons de thé… En tout, une trentaine de distributeurs entre Marseille et Aix. Et si cet été vous découvriez Ozia ?

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)

Association Juris food Les conditions sanitaires le permettant, l’association Juris food organise son premier déjeuner mensuel lundi 28 juin à 12h00. Ce repas sera précédé d’une intervention de maître Marc Bruschi, directeur de l’Institut de droit des assurances à Aix-Marseille université, avocat au barreau de Marseille, sur le thème : “Covid 19 et pertes d’exploitation des restaurateurs”. Pour des questions d’organisation, l’inscription par mail est obligatoire (contact@jurisfood.fr jusqu’au 24 juin). Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon (7e arr. parking du Pharo). Participation : 29 € par personne, payable sur place par chèque ou CB. Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95