Art de vivre

L’hôtel Palm Beach entame un vaste chantier de transformation de 7 mois

Palm BeachLa Société hôtelière du Palm Beach (SHBP), propriétaire de l’hôtel éponyme depuis sa construction en 1976, a fermé son bâtiment le 31 octobre dernier pour une période de travaux de 7 mois afin de réaliser la transformation complète de l’établissement. Il rouvrira en juin 2018. Depuis le 1er mai 2017, la SHPB a confié la gestion de l’hôtel à NH Hotel Group qui exploite le site sous la marque NH Hotels. Le Palm Beach assure que la saison estivale est “réussie avec un taux d’occupation moyen de 70%”, une nouvelle qui a conforté les propriétaires dans leur décision d’investir 14,6 millions d’euros de travaux “pour offrir un lieu de villégiature et de vie inédit”. La maîtrise d’ouvrage déléguée des travaux a été confiée à la Soprogim, représentée par Christian Lefèvre. Claire Fatosme et Christian Lefèvre, architectes marseillais et Teresa Sapey, architecte madrilène, seront aussi chargés de cette transformation.
Le programme des travaux prévoit peu d’interventions sur la structure de l’établissement, le chantier porte sur la totalité du bâtiment et comprend : la rénovation de l’ensemble des chambres et des salles de bain, la diversification de la typologie des chambres par la création de suites aux standing différents (dont 1 suite duplex), la restructuration de l’ensemble des parties communes du rez-de-chaussée, y compris de la zone du bar et des espaces extérieurs, la réhabilitation de la cuisine, la mise en conformité des accès pour les personnes à mobilité réduite, la réhabilitation de l’ensemble des accès extérieurs, l’agrandissement et la réorganisation de l’espace fitness et spa, la création d’un lounge bar au niveau de l’accueil actuel (R+3) et de sa terrasse située en prolongement, le déplacement de l’accueil, maintenu au niveau R+3.
Après rénovation, l’hôtel comptera 150 chambres dont 14 junior suites avec vue mer et une suite duplex, 1 250 m2 d’espaces de réunion modulables en 12 salons, un amphithéâtre de 320 places, un restaurant de 140 places avec terrasse et salons privatifs, deux bars intérieurs, une piscine extérieure avec bar, un spa avec piscine intérieure et une salle de fitness.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.