Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Art de vivre

Xavier Mathieu à Rome et Devaky Sivadasan à Marseille

Xavier MathieuXavier Mathieu en dîner de gala à Rome
Xavier Mathieu, cuisinier du Phébus à Gordes va réaliser deux dîners dans le cadre des festivités organisées à La Villa Bonaparte afin de célébrer la fin des travaux de rénovation. La Villa Bonaparte, qui n’est autre que l’Ambassade de France près le Saint Siège, vient de subir les plus gros travaux de rénovation extérieure depuis son édification en 1754. En effet, les 4 façades et la toiture ont été complètement rénovées. Ces travaux ont duré 9 mois. C ‘est à Xavier Mathieu que revient l’honneur de réaliser ce premier dîner de 50 couverts qui sera servi le mardi 21 novembre. Il sera assisté de Jean-Marc Le Rest, ancien chef des cuisines de Matignon et de l’ambassade de France en Australie ainsi que de de Franck Bessi, chef des cuisines de la Résidence. La deuxième soirée du jeudi 23 novembre, à laquelle sera convié le corps diplomatique, comptera 60 couverts. Depuis 1950, l’ambassade de France près le Saint-Siège est installé à la Villa Bonaparte, près de la porta Pia. L’édifice fut érigé aux alentours de 1750 pour le cardinal Silvio Valenti Gonzaga, secrétaire d’État du pape Benoît XIV.

Les épices de Devaky rue de la Rép’
Devaky Sivadasan a conçu une gamme de mélanges d’épices aux origines garanties et à la qualité labellisée. Coriandre, cumin et piments sont travaillés « par des femmes du Kerala pour les aider à accéder à la dignité. En payant le juste prix je soutiens leur émancipation, c’est le principe du commerce équitable où chacun perçoit une juste rémunération pour son travail » explique Devaky Sivadasan. Dans chacun des mélanges, on décèle de 10 à 18 composants et rien n’est salé « pour laisser à chacun le choix du dosage qui convient » dit Devaky. Cette dernière nous donne rendez-vous en novembre et décembre dans une charmante petite échoppe où pots et sachets diffusent leurs odeurs. Conditionnés en pots de 50-60g et en sachets recharge, les mélanges sont commentés par cette femme bourrée de talent qui a toujours une bonne astuce à proposer pour réveiller notre quotidien…
Mama Spice, 15, rue de la République, Marseille 2e arr. Infos au 06 75 04 73 37.

After-work à la maison des Vins d’Avignon
Les vins de Vinsobres font-ils bon ménage avec le chocolat ? Après le boulot, direction la maison des Vins d’Avignon, mardi 7 novembre prochain, pour participer avec vos potes de travail à un after-work en mode cacao et épices. Vous allez découvrir les alliances surprenantes des rouges de Vinsobres avec le chocolat qui assume son côté noir.
Infos auprès d’Emmanuelle au 04 90 27 24 00.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.