Mes recettes

La pâte à tartiner c'est hyper simple… mais faut la faire quand même

etapes recette pate chocolatPour réaliser cette recette de pâte à tartiner, il faut préparer un praliné en premier.
Ensuite, on ajoutera du cacao et voilà. Pour bien faire, procédons par étapes.

Etape 1 : le praliné
Votre marché : 1 volume de sucre de canne pour 1 volume de noisettes (celles du Piémont, c’est le top). C’est tout.

On y va : commencez par cuire le sucre à sec dans une casserole jusqu’à ce qu’il caramélise. A ce moment-là, jetez les noisettes dedans et mélangez avec une cuillère en bois afin de bien enrober les noisettes. Couler ensuite cette préparation sur une feuille de papier sulfurisé étalée sur une plaque froide (marbre, zinc, inox) ; 2 ou 3 heures après, casser ce caramel par plaques et mettre dans un blender. Mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse. Et voilà, vous avez votre praliné !
Nota bene : attention, pour obtenir un praliné aussi lisse que de la crème, il vous faudra un laminoir. Simplement passée au blender, votre pâte conservera des petits grains…

Etape 2 : la pâte cacao à tartiner.
Votre marché : 100g de praliné à la noisette (recette ci-dessus) ; 10 g d’huile de tournesol ou d’huile de pépins de raisins ; 10g de cacao non sucré (type Van Houten à 99%). Facultatif : de l’extrait de vanille.

On y va : mélanger la poudre de cacao avec l’huile et l’extrait de vanille avec un fouet. Lorsque tout ceci est amalgamé en masse sombre et lourde, ajouter le praliné et bien mélanger encore. Et voilà, c’est prêt ! Reste plus qu’à mettre en pots.

Toute notre amitié à Damien André, aspirant compagnon du tour de France en 5e année, actuellement en poste chez le traiteur Marrou, à Marseille.
D’une grande disponibilité et d’un rare professionnalisme chez un artisan de 24 ans, Damien André a accompagné chacun de nos gestes
avec patience et pédagogie. Qu’il en soit remercié.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Propulsion Jeudi 26 septembre, rendez-vous  sur le parvis des Archives et de la Bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône (bd de Paris, 2e arr). A 18h , conférence à l’auditorium sur le thème de : “la pieuvre, métamorphoses et stratégies”, avec Jean Arnaud et Vladimir Biaggi suivie d’une signature de leur livre Du poulpe à la pieuvre. Rumeurs, couleurs, saveurs. A 19h, sur le parvis, des cuisiniers originaires du pourtour méditerranéen proposeront des recettes métissées à base de céphalopodes inspirées de leur culture culinaire et préparées avec des produits locaux.
Par Sébastien Cortez et Leslie Dorel, Nadia Lagati et Philippe Ivanez, Gérard et Sylvie Calikanzaros.
Concert jusqu’à minuit avec Germaine Kobo & Bella Lawson et la Mobylette sound system.

Le grand marché de la friche du 7 octobre sera poulpesque Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on parlera du poulpe avec des invités et des experts. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter