En direct du marché

Les pâtes fraîches Olivadors, Serge mérite ses 3 étoiles

serge pates olivadorsCe sont deux amis, Serge Pujol et Dominique Frérard. Le premier a créé une gamme de produits méditerranéens (huiles, olives, condiments), le second dirige avec constance les cuisines des Trois Forts, le restaurant du Sofitel Vieux-Port. Ensemble, ils ont eu l’idée de ce corner de pâtes fraîches, installé au marché des Docks à la Joliette. “Le secret, c’est la fraîcheur des produits, explique Serge. De la semoule de blé dur du Moulin Mirabeau à Cap Pinède, des oeufs frais pour des pâtes plus jaunes et savoureuses”. Chaque matin, Benjamin Carcaly, ancien second de Frérard, mitonne sous les yeux des clients, les sauces à base d’épinards, de roquette ou de tomates. Il prépare également les différentes variétés de pâtes, tagliatelles, fusilli, radiatori, qu’on nappera au choix de sauce pesto, gorgonzola, napolitaine, 3 fromages ou au jus de daube. “Les raviolis sont farcis avec nos propres recettes comme la daube de joue de boeuf, le chèvre-miel-basilic ou le jambon-épinards-chorizo” poursuit Serge Pujol très fier de la traçabilité de son marché : “Le boeuf, c’est du charolais, et la ricotta vient de chez Ambrosi”.

A l’heure du déjeuner, le marché vit un des temps fort de la journée, le comptoir de Salut un Café tourne à fond, de Cantini Flandin à Marrou, en passant par le Four marseillais, chacun y va de ses commandes. Au milieu de cette frénésie, Serge Pujol se réjouit : “Les clients ne se trompent pas, avec les recettes de Frérard et de bons produits, un simple plat de pâtes se transforme en fête”. Qui se renouvelle tous les jours…

Les Pâtes fraîches Olivadors au marché des Docks, Les Docks Village Atrium 10.8, 10, place de la Joliette, Marseille 2e arr.
Consommation sur place et à emporter, boxes de 6,50 à 8,50 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).