En direct du marché

Place des Huiles, on y trouve vins, huiles et savons

 

placedeshuiles collageDe la nourriture des esprits à celle des corps, la transition était toute trouvée. Frédéric Amy vient d’inaugurer une nouvelle boutique sur la place aux Huiles, entièrement consacrée aux produits phares de la région. « Je propose une sélection d’huile d’olive locales et des savons de Marseille conformes aux méthodes de fabrication » avertit le propriétaire du magasin. Frédéric Amy, par ailleurs propriétaire de trois galeries d’art à Saint-Rémy-de-Provence, a décidé de convertir sa quatrième galerie marseillaise en magasin de produits de haute qualité. « Les huiles d’olives proviennent des domaines de Valdition et  Terre de Mistral, de château Virant, de la Lieutenante et du moulin de la Chartreuse à Villeneuve-les-Avignon » énumère-t-il. Côté savons, l’homme a choisi les marques membres de l’UPSM (l’Union professionnelle du savon de Marseille) qui s’imposent des ingrédients naturels et dépourvus de toute adjonction artificielle. « Le savon est présenté en paillettes, en pavé et liquide », détaille Amy qui pointe les marques du Fer à Cheval, Marius Fabre, La Corvette et Rampal Latour. Sur les étagères, quelques bouteilles de vins, « choisis selon mon goût personnel » glisse avec le sourire Frédéric Amy. Les flacons de Valdition et château Virant bien sûr mais aussi un très intéressant clos du Mont-Olivet en châteauneuf-du-pape (rouge et blanc) au sujet duquel la Revue du Vin de France ne tarit pas d’éloges. C’est dans un décor aux lignes à la fois très actuelles et à la déco parfois désuète que s’agencent toutes ces marques, témoin d’un certain art de vivre…

Place des Huiles, 28, place aux Huiles, Marseille 1er ; infos au 04 91 33 22 23. Fermé le dimanche.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux