Toulon-La Garde

La tournée française des bières Peroni fait escale à La Garde, à côté de Toulon. Après Bordeaux et avant Clermont-Ferrand, la House of Peroni s’installe au Ocargo food court de La Garde les 11 et 12 juillet. Dans une ambiance toute amalfitaine, d’où est originaire la marque, sur une belle terrasse à l’italienne, l’heure est à la dégustation de bières et de grignotages en harmonie mets et bières.
• 477, chemin des Plantades, 83130 La Garde, les 11 et 12 juillet.

Lançon-de-Provence

Château Calissanne, rendez-vous Villa Bellevue.- Outre son activité viticole et oléicole, château Calissanne a ouvert en 2022 la Villa Bellevue, qui fut la maison du régisseur du domaine dès 1884. Aujourd’hui, cette bâtisse de l’époque Nabi offre une vue dégagée sur l’étang de Berre et Sainte-Victoire. Elle est devenue un lieu de réception pour les événements d’entreprise ou familiaux. Tout au long de l’été, la Villa Bellevue accueillera des soirées à thème où les participants profiteront d’une ambiance conviviale tout en admirant le coucher de soleil. Un verre de vin de la propriété sera offert à chaque participant. Soirée Independance day le 4 juillet, soirée Dolce vita le 12 juillet, soirée Signature cocorico le 14 juillet, soirée blanche le 18 juillet etc.
• Tarifs, dates et réservations en cliquant ici

Région

C’est le Oaï pour ce grand pastis. Joan, graphiste et fondateur de la marque Oaï of life, et Maristella, aux manettes de Cristal Limiñana, une des dernières fabriques de pastis à Marseille, ont décidé d’aniser notre été en élaborant un pastis marseillais percutant. Le pastis Oaï of Life est un pastis authentiquement marseillais (alors que beaucoup d’autres pastis sont élaborés ailleurs) et sa magie réside dans la synergie entre deux entreprises locales qui incarnent l’esprit et la culture de la ville. En utilisant des ingrédients soigneusement sélectionnés et en appliquant un savoir-faire traditionnel, ce pastis promet une expérience gustative incomparable portée sur l’anis et la réglisse, qui plaira aux amateurs de pastis simples et rafraîchissants. Disponible chez les meilleurs cavistes et épiceries fines de la région ou sur la boutique en ligne de Cristal Limiñana www.cristal-liminana.com

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Art de vivre

Popote, Frédéric Charlet et Nicolas Giansily serviront leurs premiers clients le 9 septembre

C’est aussi la rentrée pour Popote ! La jeune entreprise que viennent de créer deux amis et associés, Frédéric Charlet et Nicolas Giansily, affûte ses couteaux et présente son concept. « Nous lançons un service de livraison de plats prêts à manger, une cuisine sans artifice, des plats du quotidien comme les préparaient nos grands-mères » annonce tout sourire Frédéric Charlet. Cet ancien du Bistro du Cours qui a aussi travaillé pour le traiteur Roland Paix, s’est associé à Nicolas Giansily, ex-Péron passé par les cuisines parisiennes du Ritz et de Lasserre car « nous voulions proposer autre chose que de la junk food mais au juste prix » affirme ce dernier qui s’était fait connaître en 2001, en cuisinant pour le magasin Ventilo de la rue Montgrand, et qui dirige désormais le traiteur Fleur de sel.

Frédéric Charlet et Nicolas Giansily« L’idée consiste à proposer un vrai repas à tous ceux qui sont au bureau, à la maison ou au magasin et qui n’ont ni le temps, ni la possibilité, ou l’envie, de cuisiner, explique Charlet. Nous proposons une cuisine saine réalisée à partir des produits issus du bassin aubagnais, comme les volailles de le Rest aviculture, les fruits et légumes proviennent des « Jardins du pays d’Aubagne », les ovins sont élevés par Laurent Ajello à Gémenos, les fromages arrivent de la ferme de l’Aupillon à Trets » énumère-t-il. Pour donner plus de sens encore à la démarche, les plats de Popote seront conditionnés dans des contenants biodégradables et livrés en scooter électrique.

moules farcies à la sétoise
Les moules farcies à la sétoise seront accompagnées de pommes vapeur

Citant volontiers Picasso – « Pour apprendre quelque chose aux gens, il faut mélanger ce qu’ils connaissent avec ce qu’ils ignorent »-, Frédéric et Nicolas ont imaginé une carte de tradition française composée de moules à la sétoise, blanquette de veau condiment citron-harissa, d’œufs mimosa poutargue et orechiette aubergines-courgettes et olives copeaux de grana padano. Ils mâtinent l’ensemble de zatar, gomasio et autres curiosités pour susciter sinon l’envie, du moins la gourmandise… Sur le même principe, les deux compères ont imaginé une formule bocaux (de 4,50 à 6 € la portion) composés de recettes « très rassurantes » elles aussi, une daube de joue de boeuf, une daube de poulpe, une soupe de poissons, une soupe au pistou, « des plats mijotés, cuisinés avec soin sans additifs » pour se régaler le soir à la maison sans trop se poser de questions, explique Nicolas Giansily.

« Je trouve qu’aujourd’hui on s’éparpille beaucoup et que l’assiette est bien souvent décevante par rapport à la lecture de la carte, explique Fred Charlet. La poudre aux yeux et les perlimpinpin ça n’a jamais été mon style ». Popote proposera ses services à la région aubagnaise mais, conscients de la nécessité d’étendre la zone commerciale, les deux amis comptent bien dès la première année séduire le marché marseillais… Avant le reste du département. Mamie Popote, Frédéric Charlet et Nicolas Giansily ont du taff devant eux.

112, avenue du Vent d’Aut, 13400 Aubagne ; déjeuner de 12 à 20 €, popote-box.com

photo Caroline Dutrey

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.