En direct du marché

A Puyricard, on s’apprête à inaugurer les Commerces de la Bastide le 11 novembre

commerces de la bastidePresqu’un an jour pour jour. Le 20 octobre 2016, sur la route du Puy-Sainte-Réparade à Puyricard, le promoteur immobilier commercial Chocomaix, en partenariat avec Eiffage, posait la première pierre d’un nouveau pôle commercial haut de gamme, associant artisanat et commerces de proximité. Ce “concept innovant, selon les propres termes de Régis Del Sale, son concepteur, s’appellera les Commerces de la Bastide”. Sur ce site, longtemps la chocolaterie de Puyricard, a accueilli, seule, le public. Les années sont passées, les nouvelles formes de consommation et l’étalement dans l’espace rural des zones habitées, ont considérablement changé la donne.
regis del sale“La mutation des centres commerciaux est aujourd’hui plus qu’une nécessité pour répondre aux nouvelles exigences de la clientèle, analysent Patrick Ardizzoni et Régis Del Sale qui ont conduit le projet. Nous avons voulu proposer une expérience commerciale plus humaine, plus accessible et, surtout, plus qualitative”. Située à l’entrée Nord d’Aix-en-Provence, sur les anciennes terres de la chocolaterie de Puyricard, cette halle d’un nouveau genre regroupera, sur 2000 mètres carrés, une boulangerie-pâtisserie, une épicerie bio, un steack house, un restaurant, un fabriquant-marchand de pâtes fraîches, un pressing en attendant un centre de beauté et une crèche en 2018…
Jouant la carte du style provençal, “des revêtements en enduits traditionnels au dallage des espaces piétons, en passant par les menuiseries extérieurs en bois et les grilles d’entrée, tout a été mis en oeuvre pour en faire un site ancré dans la tradition”, dixit Régis Del Sale. A mi-chemin entre le confort d’un centre commercial et le charme des centres urbains, ce pôle commercial sera ouvert 6,5 jours sur 7 et comptera 45 places de parking et 12 drive-in. Un espace d’accueil temporaire animé par des artisans en résidence contribuera à faire vivre le site. Signé par l’architecte aixois Hubert Cohen, les Commerces de la Bastide a demandé 8,5 millions d’euros d’investissements et sera inauguré le samedi 11 novembre.

Photo Etienne Clotis

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Avignon, nouvelle offre food à la Mirande La Table Haute de la Mirande devient Mirage, une taverne et cantine en self-service proposant des repas à emporter ou à consommer sur place dans l’ancien garage de la rue Taulignan. L’équipe de la Table Haute préparera les repas dans la cuisine datant du XIXe avec un menu du jour à base de produits frais, locaux et bio. Ce lieu insolite et décalé est décoré des toiles du peintre américain Timothy Hennessy. Entrées : 6 €, plats de 14 à 16 € et desserts 6 € (verre de vin 4 € et café 2 €). Ouvert midi et soir du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h.

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille : des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique mis à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs, 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites gratuites de quatre musées de Marseille jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux (la Vieille Charité, le musée d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély) ouvrent leurs portes gratuitement au public.