En direct du marché

A Puyricard, on s’apprête à inaugurer les Commerces de la Bastide le 11 novembre

commerces de la bastidePresqu’un an jour pour jour. Le 20 octobre 2016, sur la route du Puy-Sainte-Réparade à Puyricard, le promoteur immobilier commercial Chocomaix, en partenariat avec Eiffage, posait la première pierre d’un nouveau pôle commercial haut de gamme, associant artisanat et commerces de proximité. Ce « concept innovant, selon les propres termes de Régis Del Sale, son concepteur, s’appellera les Commerces de la Bastide ». Sur ce site, longtemps la chocolaterie de Puyricard, a accueilli, seule, le public. Les années sont passées, les nouvelles formes de consommation et l’étalement dans l’espace rural des zones habitées, ont considérablement changé la donne.
regis del sale« La mutation des centres commerciaux est aujourd’hui plus qu’une nécessité pour répondre aux nouvelles exigences de la clientèle, analysent Patrick Ardizzoni et Régis Del Sale qui ont conduit le projet. Nous avons voulu proposer une expérience commerciale plus humaine, plus accessible et, surtout, plus qualitative ». Située à l’entrée Nord d’Aix-en-Provence, sur les anciennes terres de la chocolaterie de Puyricard, cette halle d’un nouveau genre regroupera, sur 2000 mètres carrés, une boulangerie-pâtisserie, une épicerie bio, un steack house, un restaurant, un fabriquant-marchand de pâtes fraîches, un pressing en attendant un centre de beauté et une crèche en 2018…
Jouant la carte du style provençal, « des revêtements en enduits traditionnels au dallage des espaces piétons, en passant par les menuiseries extérieurs en bois et les grilles d’entrée, tout a été mis en oeuvre pour en faire un site ancré dans la tradition », dixit Régis Del Sale. A mi-chemin entre le confort d’un centre commercial et le charme des centres urbains, ce pôle commercial sera ouvert 6,5 jours sur 7 et comptera 45 places de parking et 12 drive-in. Un espace d’accueil temporaire animé par des artisans en résidence contribuera à faire vivre le site. Signé par l’architecte aixois Hubert Cohen, les Commerces de la Bastide a demandé 8,5 millions d’euros d’investissements et sera inauguré le samedi 11 novembre.

Photo Etienne Clotis

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.