Art de vivre

Quelques adresses de bonnes caves à bières

A la suite de l’article consacré hier à notre biérologue aixois, j’ai reçu une demande pour tous ceux qui ne vivent pas dans la cité du calisson et qui souhaitent une recommandation de bonnes adresses. En voici quelques unes… Et si vous en avez, postez-les moi pour compléter la liste.

• Pertuis : profitez des vacances pour aller visiter la Brasserie artisanale du Luberon qui a été fondée en 2011 par Jean Barthélémy Chancel. L’homme a couru le monde (USA, Grande-Bretagne, Belgique) et y a découvert le plaisir de la bière. “Travaillant dans le respect des traditions brassicoles ancestrales enrichies d’une longue expertise vinicole, la BAL se veut la jonction entre deux traditions millénaires : celle du vin et celle de la bière” peut-on lire sur le site de la marque. Bal blanche, ambrée et blonde, a coup sûr vous y trouverez une bouteille à votre goût !
Brasserie artisanale du Luberon, 72, rue Philippe-de Girard, 84120 Pertuis ; 09 80 74 10 97.

bieres 4• Marseille : on connaît la famille Damiani pour ses remarquables sélections de vins mais on ignorait jusqu’ici que son art de la dégustation portait jusqu’aux bières. Belgique, Allemagne, Grande Bretagne, France, Suisse, Autriche, Pays Bas, Danemark, Norvège, USA, Japon… De 3° à 16°, il y a forcément une bouteille à votre convenance à l’instar des bières d’abbayes, trapistes… Sans oublier la très attachante bière de Marseille.
Les caves Damiani, 86, bd Mireille-Lauze, Marseille 10e arr. ; 04 91 79 61 68.

• Marseille : le premier était pharmacien, le second marin. Depuis juin 2019, Sylvain Perrot et Salem Haji animent la première brasserie artisanale de Marseille. La Bière de la Plaine est donc brassée dans ce local de 100m², ouvert au public dans des brassins de 400 et 1200 litres. La signature de leur bière ? une bière qui a du goût, fortement amérisée pour se différencier de la bière standardisée industrielle… à voir et à boire !
Bière de la Plaine, 16, rue Saint-Pierre, Marseille 5e arr. ; 04 91 47 32 54.

• Marseille : vous connaissez la Westvleteren ? Cette bière trappiste, brassée par les moines de l’abbaye de Saint-Sixte, en Flandre orientale, a été élue, il y a quelques années, meilleure bière du monde parmi 30 000 autres références. C’est un vrai défi d’en trouver alors poussez la porte de ce lieu en apparence voué aux épices et faites votre choix parmi quelque 300 références. C’est là que trouve le coffret de la fameuse Westvleteren.
Le plaisir du monde, 77, rue Curiol, Marseille 1er ; 04 91 58 53 44.

• Marseille : deux autres adresses, La Cane-bière, 32, bd Philippon (4e arr.) ; 06 09 97 20 43 (avec 10% de remise sur les bières à emporter). La Cave à bières Fietje, 36, rue des trois frères Barthélémy (6e arr.) ; 04 91 58 81 62.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter