Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

En direct du marché

Quelques tables du midi en centre-ville

Manque d’inspiration ? Timidité à l’idée de pousser la porte d’une table inconnue ? Envie de vérifier la (bonne ou mauvaise) réputation d’une adresse ? Au jourd’hui, le Grand Pastis vous livre ses impressions sur quelques enseignes hautement recommandables pour les déjeuners entre pros en ville. Pour chacune de ces recommandations, on y mange un plat du jour avec dessert ou café pour 20 euros maximum.

café de la banqueLe café de la Banque Arnaud Lafargue et toute son équipe le répètent à l’envi : « Réservez, téléphonez, nous ne sommes pas en mesure de vous garantir une table si vous venez sans prévenir ». Gage sans conteste d’un succès qui ne faiblit pas au fil des années. Lors de notre dernier passage, la recommandation du jour portait sur un thon cuit rosé accompagné d’une polenta aux arômes de figatellu (photo). Le café gourmand n’atteint pas des sommets mais tout est frais et de qualité. Ambiance brasserie, très belle clientèle composée de têtes connues, service impeccable et prévenant. Vous aimerez.
Le café de la Banque, 24, bd Paul-Peytral, Marseille 6e arr. ; 04 91 33 35 07.

Le Grain de Sel Pierre Gianetti n’est pas le plus people des chefs marseillais mais sa clientèle vénère cet apôtre du bon produit. Plats du marché, cuisine locavoriste, belle maîtrise technique. Clientèle essentiellement juriste, proximité avec le palais de justice tout proche. Réservations impérativement absolument obligatoires.
Le Grain de Sel, 39, rue de la Paix, Marseille 1er arr. ; Marseille 1er arr. ; 04 91 54 47 30.

facade lauraceeLe Lauracée Sortez les girophares : Christophe Négrel a longtemps cuisiné au Lunch à Sormiou, c’est là qu’il a construit les fondations de sa solide réputation. Mais qui se souvient de cette époque ? L’été Négrel cuisine pour de riches vacanciers à Saint-Tropez. En hiver, il donne vie à cette table bourgeoise appartenant au Cercle culinaire de France. La lecture de la carte prise comme ça, à la volée, est éloquente : terrine de lièvre et cochon du Ventoux aux sucs de jus de gibier, gravlax de saumon crème battue jeunes pousses caviar avruga, canette des Dombres cuisses en daube, navets aux sucs de porto poitrine grillée purée de panais… Inspiration provençale dénuée des oripeaux du floklore pagnolesque. La formule « gourmet pressé » à 19 ou 23 € force le respect.
Le Lauracée, 96, rue Grignan, Marseille 1er arr. ; 04 91 33 63 36.

La Poule noire 2007-2015 : en huit ans, Franck a réussi à s’imposer sans rameuter le ban et l’arrière ban médiatique, en se contentant de proposer le rapport qualité-prix le plus juste possible. La semaine dernière, sa carte proposait une brochette de canard-sablé parmesan , un crousti-fondant de cabillaud-émulsion iodée au bois de fenouil, un oeuf cocotte aux morilles crudités craquantes et mouillettes à l’huile de truffe. Une cuisine saisonnière qui s’appuie sur le produit. Une valeur aussi sûre que discrète.
La Poule noire, 61, rue Sainte, Marseille, 1er ; 04 91 55 68 86 et 06 89 68 21 10. A midi 12,50, 16, 18 et 19 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.