Magazine

Refugee food festival 2022, les réfugiés cuisinent comme des chefs

refugee food festival 2022
Iris Liberty (à g.) , Maelyss Vultaggio et Eric Maillet (restaurant Cédrat) et la libanaise Rita El Laffee

Pour la septième année consécutive en France, et la sixième édition marseillaise, le Refugee food festival est annoncé du 18 au 25 juin dans 13 lieux disséminés un peu partout dans la cité phocéenne. L’objet de ce festival vise à « sensibiliser et informer pour lutter contre les préjugés sur les personnes réfugiées, permettre leur accès à l’emploi dans un secteur de la restauration en pleine mutation, et rassembler autour de la table » explique Iris Liberty, en charge du projet.

Après une année tristement marquée par la prise de Kaboul par les talibans en août 2021 et le début de la guerre russo-ukrainienne fin février 2022, ce festival culinaire engagé revêt cette année une couleur particulière. A Marseille comme dans 10 autres de France et en Suisse, près d’une centaine d’adresses partageront leurs savoir-faire avec des cuisiniers et artisans venus trouver refuge en France, pour s’enrichir de leurs patrimoines culinaires et créer des menus inédits à 4 mains. Ces rencontres donneront lieu, le temps d’un ou plusieurs services, à des collaborations aux accents ukrainiens, syriens, afghans, tibétains, mauritaniens ou éthiopiens. De l’étoilé à la
cantine de quartier, les restaurants ouvrent les portes de leurs cuisines pour accueillir ces
cuisiniers et montrer que la cuisine est un puissant outil d’insertion sociale et professionnelle.

Le 20 juin, journée mondiale des réfugiés

« A chaque édition, de nouveaux restaurateurs participent au RFF et cette année, nous avons la joie d’accueillir des artisans comme la pâtisserie Oh faon ! et la Brasserie de la Plaine qui, eux aussi, vont accueillir des réfugiés », détaille Iris Liberty. Autre motif de satisfaction : des réfugiés, « portés » par le festival les années passées, ont réussi à ouvrir leur propre restaurant à l’image d’Abdul Rahman El Khatib. Ce dernier organisera un atelier de cuisine syrienne dans son restaurant Le Levant (18, bd de la Liberté, 1er). Un atelier sera également proposé par « Encore un morceau ». Pour la première fois, Aix rejoint le mouvement avec la torréfaction Mana : – Signe que le projet continue, s’amplifie et se solidifie » se réjouit Marine, cofondatrice du projet et venue tout exprès pour fêter la 6e édition marseillaise.
Point final de l’édition 2022 du Refugee food festival, Coco Velten accueillera le samedi 25 un brunch syrien mitonné par Nahed Damlakh ; la participation sera laissée à la discrétion des participants.

Programme du Refugee food festival 

Du 18 au 25 juin
Oh Faon ! pâtisseries syriennes par Maher Alsaied
Brasserie de la Plaine, bière irakienne par Morice Boles Marcos
Goûts du monde, déjeuner de cuisine syrienne par Nahed Damlakhi (Grenade et Pistache)

Samedi 18 juin
Maison des Nines, brunch soudanais par Tibin Ali Hussein.
Foodcub x Fidèle traiteur, atelier de cuisine éthiopienne par Tina Demeke Eneyew
Encore un morceau, atelier de pâtisseries syriennes par et avec Maher Alsaied
Café Mana à Aix, déjeuner syrien avec Asieh Kentar

Lundi 20 juin
Le Levant, atelier de cuisine syrienne par Abdul Rahman El Khatib
 
Les Réformés – Artplexe, dîner libanais par Rita El Laffee, projection « Carnets de Solidarité », et échanges avec la réalisatrice Julia Montfort

Mardi 21 juin
Jogging, déjeuner de cuisine tadjike par Muhayyo Imanoval

Jeudi 23 juin
Origines, dîner de cuisine nigériane par Doris EkowaJoggin

Vendredi 24 juin
Caterine, déjeuner et dîner, cuisine irakienne par Morice Boles Marcos

Samedi 25 juin
Chez Coco Velten, événement de clôture avec un brunch syrien par Nahed Damlakhi et tenue de deux tables rondes

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.