Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Refugee food festival 2022, les réfugiés cuisinent comme des chefs

refugee food festival 2022
Iris Liberty (à g.) , Maelyss Vultaggio et Eric Maillet (restaurant Cédrat) et la libanaise Rita El Laffee

Pour la septième année consécutive en France, et la sixième édition marseillaise, le Refugee food festival est annoncé du 18 au 25 juin dans 13 lieux disséminés un peu partout dans la cité phocéenne. L’objet de ce festival vise à « sensibiliser et informer pour lutter contre les préjugés sur les personnes réfugiées, permettre leur accès à l’emploi dans un secteur de la restauration en pleine mutation, et rassembler autour de la table » explique Iris Liberty, en charge du projet.

Après une année tristement marquée par la prise de Kaboul par les talibans en août 2021 et le début de la guerre russo-ukrainienne fin février 2022, ce festival culinaire engagé revêt cette année une couleur particulière. A Marseille comme dans 10 autres de France et en Suisse, près d’une centaine d’adresses partageront leurs savoir-faire avec des cuisiniers et artisans venus trouver refuge en France, pour s’enrichir de leurs patrimoines culinaires et créer des menus inédits à 4 mains. Ces rencontres donneront lieu, le temps d’un ou plusieurs services, à des collaborations aux accents ukrainiens, syriens, afghans, tibétains, mauritaniens ou éthiopiens. De l’étoilé à la
cantine de quartier, les restaurants ouvrent les portes de leurs cuisines pour accueillir ces
cuisiniers et montrer que la cuisine est un puissant outil d’insertion sociale et professionnelle.

Le 20 juin, journée mondiale des réfugiés

« A chaque édition, de nouveaux restaurateurs participent au RFF et cette année, nous avons la joie d’accueillir des artisans comme la pâtisserie Oh faon ! et la Brasserie de la Plaine qui, eux aussi, vont accueillir des réfugiés », détaille Iris Liberty. Autre motif de satisfaction : des réfugiés, « portés » par le festival les années passées, ont réussi à ouvrir leur propre restaurant à l’image d’Abdul Rahman El Khatib. Ce dernier organisera un atelier de cuisine syrienne dans son restaurant Le Levant (18, bd de la Liberté, 1er). Un atelier sera également proposé par « Encore un morceau ». Pour la première fois, Aix rejoint le mouvement avec la torréfaction Mana : – Signe que le projet continue, s’amplifie et se solidifie » se réjouit Marine, cofondatrice du projet et venue tout exprès pour fêter la 6e édition marseillaise.
Point final de l’édition 2022 du Refugee food festival, Coco Velten accueillera le samedi 25 un brunch syrien mitonné par Nahed Damlakh ; la participation sera laissée à la discrétion des participants.

Programme du Refugee food festival 

Du 18 au 25 juin
Oh Faon ! pâtisseries syriennes par Maher Alsaied
Brasserie de la Plaine, bière irakienne par Morice Boles Marcos
Goûts du monde, déjeuner de cuisine syrienne par Nahed Damlakhi (Grenade et Pistache)

Samedi 18 juin
Maison des Nines, brunch soudanais par Tibin Ali Hussein.
Foodcub x Fidèle traiteur, atelier de cuisine éthiopienne par Tina Demeke Eneyew
Encore un morceau, atelier de pâtisseries syriennes par et avec Maher Alsaied
Café Mana à Aix, déjeuner syrien avec Asieh Kentar

Lundi 20 juin
Le Levant, atelier de cuisine syrienne par Abdul Rahman El Khatib
 
Les Réformés – Artplexe, dîner libanais par Rita El Laffee, projection « Carnets de Solidarité », et échanges avec la réalisatrice Julia Montfort

Mardi 21 juin
Jogging, déjeuner de cuisine tadjike par Muhayyo Imanoval

Jeudi 23 juin
Origines, dîner de cuisine nigériane par Doris EkowaJoggin

Vendredi 24 juin
Caterine, déjeuner et dîner, cuisine irakienne par Morice Boles Marcos

Samedi 25 juin
Chez Coco Velten, événement de clôture avec un brunch syrien par Nahed Damlakhi et tenue de deux tables rondes

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.