Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Restaurant Acte2 : Grégory et Déborah s’installent à Avignon

Grégory et Déborah Dandel ont quitté Caumont-sur-Durance et se sont installés en centre-ville d’Avignon. Une page se tourne pour le couple qui s’était lancé dans la petite commune le 26 avril 2017 et qui a été contraint de partir « parce qu’on était victime d’une activité trop saisonnière, c’était le feu en été et trop calme en hiver » explique Déborah. « Nous avons racheté le fonds de commerce du premier pollen (ex-CO2) de Mathieu Desmaret et on ouvrira au public dès le mercredi 9 février au déjeuner » complète Grégory.
Grégory et Deborah Dandel savaient que Mathieu Desmaret cherchait à vendre depuis un an mais cherchaient à s’installer à Villeneuve-les-Avignon, où ils vivent mais l’opportunité de s’installer dans la ville préfecture du Vaucluse s’est imposée : – Finalement, ce sera Avignon, s’amuse Déborah. Le restaurant Acte2 est situé dans un joli quartier historique avec vue sur tous les toîts et balcons alentour, c’est très joli en toute saison ».

Toujours fait maison
« Ce changement de lieu et de nom ne bouleversent pas notre vision du métier, prévient Grégory le cuisinier. Nous vous proposerons une cuisine de qualité, sagement créative, réalisée 100% maison, avec des produits de saison, et autant que possible locaux. En salle, on fera tout pour entretenir une ambiance décontractée et conviviale, et tous les vins seront sélectionnés avec soin par nos soins » assure Dandel. Jeu de chaises musicales, Mathieu Desmaret a repris le restaurant des Cinq Sens de Thierry Baucher qui s’est lancé dans la vinaigrette. Et pourquoi le restaurant Acte2 ? « Parce que nous sommes dans une ville de théâtre, parce qu’avant Mathieu c’était le CO2 et parce que c’est aujourd’hui notre deuxième affaire ». Imaparable. Le restaurant sera ouvert pour la Saint-Valentin et proposera un menu unique à 40 €.

Restaurant Acte 2, 3bis, rue de la petite Calade, à Avignon. Infos au 06 24 25 00 98 (provisoire) et 09 53 99 36 88. Déjeuner, menu 30 €. Dîner, 35 et 58 €. Fermé lundi, mardi et dimanche soir.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.