Magazine

Restaurant Italie là-bas : du graphisme au bib gourmand

Italia Palladino“En France, vous dégustez des plats italiens confectionnés par des Français, moi Italia Palladino je suis originaire de Naples et la cuisine italienne j’y baigne depuis mon plus jeune âge”, raconte  en guise de préambule la chef d’Italie Là-bas. Son goût pour la bonne cuisine, c’est sa famille qui le lui a transmis, “en Italie on cuisine beaucoup chez-soi “, assure Italia Palladino, la chef de ce restaurant Bib gourmand Michelin depuis 4 ans.
Graphiste de formation, Italia s’inscrit à 26 ans dans une école de cuisine et suit les cours privés du chef italien Maurizio Bossotti. L’homme gère seul son entreprise, Italia lui propose son aide et devient son associée. Elle cogère cet établissement à ses côtés, tout en conservant son activité de graphiste.
Au bout de deux ans, avec son mari, David Vozzo, ancien journaliste, ils décident de fonder leur restaurant en Italie. Et rien se passe comme prévu : “On avait tout réalisé, tout acheté et puis au bout de six mois on s’est rendu compte que c’était une arnaque” raconte la chef. Meurtris par la déception, Italia et David font le break à Arles et l’idée de créer un restaurant ne les quitte pas. Toute une semaine durant, ils guettent les locaux en vente à Avignon. “On voulait s’installer au bord de la mer, mais on nous disait qu’Avignon est une ville qui vit davantage en hiver contrairement à Arles” explique-t-elle. Ils visitent alors trois restaurants dont Chez François, devenu depuis Italie Là-bas. Aussitôt rentrés, il a fallu se décider. Le couple rédige deux mails, un  positif et un autre négatif et se donnent le temps de la réflexion avant d’en envoyer un. “Mais David, par inadvertance, a envoyé le mail positif”, sourit Italia.

Une nouvelle aventure pour le couple italien
En octobre 2012, ils inaugurent Italie Là-bas, “c’était très compliqué au début, on ne parlait pas français et on ne savait pas comment gérer un restaurant. Tout était nouveau pour mon mari et moi. On avait aussi fait le choix d’être ouvert sept jours sur sept pour connaître les habitudes des Français. Puis grâce au bouche-à-oreille, le restaurant s’est fait connaître et la clientèle était très contente que se soit une Italienne en cuisine”. Petit à petit, ils apprennent le français et Italia cultive son style tout en cherchant, testant et découvrant de nouveaux produits. Aujourd’hui, elle qualifie sa cuisine de “gastronomique-italienne, réfléchie et créative”. Italia explique que son métier de graphiste reste très présent lors de l’élaboration d’une nouvelle recette car “la première approche de celle-ci reste le dessin”.
Italie là-bas AvignonMais le vrai coup de pouce est venu du Bib gourmand : “Un inspecteur est passé durant l’hiver et en février 2014 on était dans le guide Michelin. Depuis, tout est plus facile” confie la chef. Six années que ce couple d’Italiens vit et travaille à Avignon sans regret. Italia aime faire découvrir la cuisine et les produits italiens à ses hôtes : “Lorsqu’un Italien mange au restaurant, il doit le vivre comme une expérience. Il ne doit pas déguster la même chose qu’à la maison. Alors je garde la base et à celle-ci j’ajoute quelque chose de différent. Par exemple, en ce moment je fais des tagliatelles de seiche, ou la pâte est remplacée par le mollusque”, explique-t-elle. Jamais en manque de projets, Italia et David adorent transmettre leur savoir-faire. Outre les cours de cuisine, bientôt, une petite épicerie verra le jour. De nouvelles aventures en perspective…

Italie là-bas, 23, rue de la Bancasse à Avignon ; infos au 04 86 81 62 27. Formules 33, 45, 49 et 85 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre. Le food truck fera étapes dans une dizaine de villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h . Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et du chef Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.

100% truffes à La Benvengudo. Le temps d’un week-end aux Baux-de-Provence, du jeudi 16 au dimanche 19 décembre, La Benvengudo propose une expérience unique et immersive autour de la truffe. Au programme : dégustation de vins en présence du vigneron, participation à un cavage (récolte de truffes) et déjeuner chez le producteur de truffes, démonstration culinaire avec la chef Julie Chaix sur le thème de la tuber melanosporum… A partir de 668, 58 € par personne, infos au 04 90 54 32 54.

► Un Noël à l’accent provençal. L’hôtel La Benvengudo (Baux-de-Provence) fête Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre avec ses clients. La tradition des treize desserts de Noël ne sera pas oubliée, ils seront servis au coin du feu de cheminée le soir du réveillon de Noël. Ces deux formules (à personnaliser) comprennent deux nuits en chambre double et une flexibilité des dates : du 23 au 25 ou du 24 au 26 décembre et du 30 décembre au 1er janvier ou du 31 décembre au 2 janvier. Formule de Noël à partir de 329,50 € par personne. Formule Saint-Sylvestre à partir de 359,50 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.