Mes recettes

Risotto au safran, petits légumes et anchois

safranPréparation : 10 min / Cuisson : 25 min

Votre marché pour 4 personnes : 30 g de beurre à 60% de matière grasse (type 60 % doux chez Elle & Vire en GMS) ; 300 g de riz à risotto type arborio ou carnaroli ; 2 oignons très finement émincés ; 1 gousse d’ail dégermée et hachée ; 1 poivron vert ; 1 petite boîte d’anchois à l’huile ; 1 branche de thym ; 20 olives noires dont on retirera les noyaux ; 3 tomates ; 1 cuillère à café de filaments de safran ; 1,2 litre de bouillon de poule ou de légumes ; 1 verre de vin blanc ; de l’huile d’olive ; du sel et du poivre.

On y va : égoutter les anchois. En mettre cinq de côté pour la présentation et hacher le reste. Couper les olives noires en rondelles, le poivron en lamelles et les tomates en petits dés. Faire chauffer dans une poêle 30 g de beurre à 60%. Faire dorer à feu moyen, tout en remuant, les anchois, le poivron, l’ail, les tomates, le thym et les olives. Baisser le feu, poursuivre la cuisson pendant 5 minutes et réserver. Couvrir le fond d’une seconde poêle avec de l’huile d’olive, chauffer puis ajouter les oignons et cuire 5 minutes à feu moyen, tout en remuant pour faire fondre l’oignon. Ajouter le riz et le safran, puis saler et poivrer. Bien enrober tous les grains de riz avec l’huile chaude pour que le riz soit translucide. Verser le vin et remuer vivement, puis laisser évaporer le liquide. Sans cesser de remuer, ajouter un peu bouillon chaud. Une fois qu’il est bien absorbé, en rajouter et ainsi de suite jusqu’à épuisement du bouillon. Eteindre le feu et couvrir 3 minutes. Ôter la branche de thym et mélanger délicatement les légumes avec le riz. Disposer les anchois restant en présentation et servir aussitôt.

Bonus : remplacez le parmesan par du camembert, c’est un délice

Photographe Patricia Kettenhofen

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 La Bête à Bière est la micro-brasserie qu’a fondée Jean-François Marin en 2014. Cet informaticien a aménagé son garage « comme le font de nombreux Américains » et brasse quelque 1500 litres de bières par an. A découvrir dans quelques caves à vins (Sarrians et Pernes-les-Fontaines), à l’épicerie fine d’Estelle de Châteauneuf-du-Pape, ou encore dans le nouveau bar à bières du Pontet : l’Obeers. A sa carte : une blanche, une blonde et une ambrée. Infos au 06 85 49 84 07.

Vendanges 2018 : coup d’envoi varois À Château Léoube, les vendanges 2018 ont démarré ce jeudi 16 août. Depuis quelques années les vendanges sont de plus en plus précoces. L’an dernier elles avaient débuté à la même période.
“C’est assez précoce, mais ce n’est pas exceptionnel. On vendangera autour de ses dates à l’avenir » déclare Jean-Christophe Dumoulin, chef de culture. Contrairement aux années précédentes, les vignes n’ont souffert ni de la chaleur ni de la sécheresse grâce aux pluies du printemps qui ont été bénéfiques et n’ont heureusement pas non plus été touchées par le mildiou. « L’année 2018 a demandé beaucoup de vigilance pour aboutir à ce début de récolte précoce. Nous restons réactifs pour cette vendange qui devrait révéler une très belle finesse » conclut Romain Ott, directeur de production. La récolte devrait durer de 3 à 4 semaines.