Mes recettes

Saint-jacques à la crème persil-cerfeuil, fraîcheur concombre à l’huile de noisettes et aneth

saint-jacquesPréparation : 20 min / Cuisson : 10 min

Votre marché pour 4 à 6 personnes : 18 noix de saint-jacques ; un demi concombre ; 4 radis roses émincés ; 1 cuillère à soupe d’huile de noisettes ; 1 cuil. à café d’aneth ciselé ; 3 pommes de terre moyennes ; 30 cl de lait entier ; 3 cuil. à soupe de persil ciselé ; 3 cuil. à soupe de cerfeuil ciselé ; 2 cuil. à soupe de crème épaisse entière (type Elle & Vire en grandes surfaces) ; 50g de beurre de Condé-sur-Vire doux (type Elle & Vire) ; 1 quartier de pamplemousse rose ; sel et poivre.

On y va : sortir les noix de saint-jacques du réfrigérateur. Les essuyer délicatement et les réserver à température ambiante 15 min. Couper le demi-concombre en deux, ôter le centre puis le découper en brunoise. Le mélanger avec les radis. Saler, poivrer, ajouter l’huile de noisette et l’aneth, mélanger et réserver au frais. Peler les pommes de terre. Les couper en quarts. Les cuire jusqu’à ce que les morceaux soient tendres dans une casserole avec le lait et une pincée de sel. Égoutter un petit peu et passer le mélange au moulin à légumes (grille fine). Ajouter le persil et le cerfeuil, une pincée de poivre et la crème épaisse entière, bien mélanger. Réserver. Dans une poêle, chauffer doucement le Beurre de Condé-sur-Vire doux. Dès qu’il devient noisette, y déposer les noix de saint-jacques. Les cuire à feu doux 3 min puis les retourner et cuire à nouveau 2 min. Disposer 3 noix de saint-jacques dans une coquille (ou petit récipient plat). Rajouter un peu de crème d’herbes et 2 cuillères à café du mélange concombre/radis. Agrémenter avec un peu de pulpe de pamplemousse.

L’idée chic : une recette à déguster avec quelques galettes de sarrasin toastées.

Bonus : des idées avec des saint-jacques ici et ici.

Elle&Vire, photo Patricia Kettenhofen

 

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.