En direct du marché

Sannata, l’épicerie fine qui prolonge les vacances en Corse

SannataUn an de recherches et un chapelet de quelque 200 références. La Sannata nous invite à prolonger l’été, à respirer et goûter la Corse comme si on y était encore. Derrière son comptoir, William de la Taste, 33 ans au compteur, raconte sa famille qui, depuis le grand-père, exploite 80 hectares de clémentines, kiwis, pomelos, citrons, orange « et bientôt les avocats » sourit-il. Originaire du village de Tallone sur la plaine orientale de l’île, William a quitté la ferme à 21 ans pour s’exercer au graphisme à Marseille. « Mais j’en ai fait le tour et j’ai eu envie de renouer avec l’artisanat, j’avais envie de me sentir plus proche des gens » confesse ce jeune commerçant aux yeux bleu profond.

Sur les étagères de cette épicerie fine d’Endoume, ouverte en avril dernier, une gamme à prédominance bio, « des produits corses bien sûr et surtout artisanaux. J’ai visité tous les producteurs, j’ai goûté et sélectionné ces produits, lâche-t-il en embrassant du regard le magasin. Que des passionnés comme cette confiture Anatra de framboises avec 15% seulement de sucre »… La clientèle corse est venue dès les premières heures de la Sannata mais, très vite, des fines gueules et amateurs en quête de raretés se sont succédé devant les étals. Sirops Mattei, canistrelli et palais bastiais d’A Cuchjarina (à Lucciana), whiskies, pastis artisanaux, liqueurs de cédrat et de myrte, cet inventaire à la Prévert donne le tournis.

« Je suis très content de la gamme Omà du chef Jean-Michel Querci, qui exerce à Saint-Florent. Sa recette du poulpe en ragoût-jus concentré éclats de myrte, son agneau confit huile d’olive noisettes cervioni torréfiées, son ketchup ou sa sauce barbecue au miel de Patrimonio sont remarquables » assure de la Taste. En Corse, on parle de sannata lorsque le chien des chasseurs s’est fait mordre par le sanglier, jolie métaphore pour inviter au coup de dent, à déguster ces charcuteries de porc noir, de la race nustrale dont certaines jouissent des labels AOC et bio (prisuttu, coppa, lonzu) que l’on accompagne de vins autochtones, les domaines de Granajolo, Leccia, Fiumicicoli ou A Mandria di signadore en tête. Et si, pour prolonger l’été, on repassait à table ?

Sannata, 63, rue d’Endoume, Marseille 7e arr. Infos au 04 91 91 57 76.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.