En direct du marché

Brûlerie Moka boulevard Eugène-Pierre, Iris Michalon vit son rêve

brûlerie MokaVoilà 10 ans qu’elle en rêvait. Iris Michalon vient d’ouvrir ce 17 septembre son coffee shop sur le boulevard Eugène-Pierre. Joliment qualifié d’ “atelier de torréfaction de cafés de terroirs”, ce petit espace est animé de murs blancs, d’un beau bahut années 40 qui fait office de comptoir et d’un plancher de bois contreplaqué MDF aggloméré teinté. Chez elle, on joue la carte de la transparence absolue : altitude des terrains, variétés, mode de fabrication du café (expresso, à pompe, filtre…), Iris veille sur chacune des tasses comme une maman sur ses enfants. “J’utilise une machine Probat 5 kilo pour torréfier, explique-t-elle en pointant cette merveille qui animera les 25 m2 de sa brûlerie. L’idée, c’est de travailler des volumes limités en suivant le rythme des saisons et des récoltes”. Titulaire d’un BTS management, Iris a exercé dans la communication et la médiation culturelle à Lyon, elle a ensuite tout appris du café à la caféothèque de Paris avant de rejoindre Marseille.

brûlerie MokaToujours “en quête d’arômes”, la jeune entrepreneuse fera tourner à terme de 5 à 8 provenances toujours disponibles dans son échoppe. Au déjeuner, Iris présente une ardoise avec deux salades et une focaccia, “en collaboration avec Alf Alimentation fine et locale qui sont basés au couvent Levat à la Belle-de-Mai. Mes suggestions alimentaires seront majoritairement végétariennes avec toujours des produits d’artisans et producteurs locaux”. Un meuble de métier raconte les souvenirs de cette ancienne droguerie qui sent désormais le café, en terrasse, on boit un voluptueux sidamo d’Ethiopie, “jamais d’assemblage, des pures origines” explique Iris en posant une tasse accompagnée d’un verre d’eau. “Et il y aura bien sûr plein d’événements à venir. En décembre, je vais essayer de monter une expo avec l’association Fotokino annonce Iris Michalon. Rendez-vous pour un prochain café à la Brûlerie Moka…

Brûlerie Moka, 36, bd Eugène-Pierre, Marseille 5e arr. Infos au 06 16 52 14 88.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.