En direct du marché

Brûlerie Moka boulevard Eugène-Pierre, Iris Michalon vit son rêve

brûlerie MokaVoilà 10 ans qu’elle en rêvait. Iris Michalon vient d’ouvrir ce 17 septembre son coffee shop sur le boulevard Eugène-Pierre. Joliment qualifié d’ “atelier de torréfaction de cafés de terroirs”, ce petit espace est animé de murs blancs, d’un beau bahut années 40 qui fait office de comptoir et d’un plancher de bois contreplaqué MDF aggloméré teinté. Chez elle, on joue la carte de la transparence absolue : altitude des terrains, variétés, mode de fabrication du café (expresso, à pompe, filtre…), Iris veille sur chacune des tasses comme une maman sur ses enfants. “J’utilise une machine Probat 5 kilo pour torréfier, explique-t-elle en pointant cette merveille qui animera les 25 m2 de sa brûlerie. L’idée, c’est de travailler des volumes limités en suivant le rythme des saisons et des récoltes”. Titulaire d’un BTS management, Iris a exercé dans la communication et la médiation culturelle à Lyon, elle a ensuite tout appris du café à la caféothèque de Paris avant de rejoindre Marseille.

brûlerie MokaToujours « en quête d’arômes », la jeune entrepreneuse fera tourner à terme de 5 à 8 provenances toujours disponibles dans son échoppe. Au déjeuner, Iris présente une ardoise avec deux salades et une focaccia, « en collaboration avec Alf Alimentation fine et locale qui sont basés au couvent Levat à la Belle-de-Mai. Mes suggestions alimentaires seront majoritairement végétariennes avec toujours des produits d’artisans et producteurs locaux ». Un meuble de métier raconte les souvenirs de cette ancienne droguerie qui sent désormais le café, en terrasse, on boit un voluptueux sidamo d’Ethiopie, « jamais d’assemblage, des pures origines » explique Iris en posant une tasse accompagnée d’un verre d’eau. « Et il y aura bien sûr plein d’événements à venir. En décembre, je vais essayer de monter une expo avec l’association Fotokino«  annonce Iris Michalon. Rendez-vous pour un prochain café à la Brûlerie Moka…

Brûlerie Moka, 36, bd Eugène-Pierre, Marseille 5e arr. Infos au 06 16 52 14 88.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux