Art de vivre

La saucisse de Marseille servie à Hong-Kong !

saucisse de MarseilleC’est le clin d’oeil du mois : on sert la saucisse de Marseille à… Hong-Kong ! On retrouve la fameuse saucisse dont la recette a été imaginée à Marseille à la carte du restaurant Mano. Le chef de cette table très courue par le Tout-Hong-Kong, Frédéric Chabert, s’est fait connaître il y a quelques années à la tête du Petrus, le restaurant de l’hôtel Shangri-La de l’ancienne colonie britannique. Egalement à la carte, l’agneau allaiton d’Aveyron distribué par la famille Greffeuille. C’est Charly qui doit être content !
Charly Assirlikian est l’un des bouchers-charcutiers les plus connus de Marseille. On lui doit l’invention, avec son compère de toujours, Marcel Rei, de la fameuse saucisse de Marseille à dominantes de “fenouil et de badiane”. Le duo Assirlikian-Rei ajoute également dans la recette un mélange d’épices dit Rabelais, créé à Marseille en 1880. “Cette saucisse marseillaise est un produit plutôt élitiste, avec du porc français de grande qualité. On ne veut pas la banaliser. C’est un produit verrouillé, breveté, cloisonné dans son assaisonnement, comme la saucisse de Morteau par exemple” affirme Assirlikian.

Mano, The L. Place, 137-141 Queen’s Road Central, Hong Kong ; infos au +852 2399 0737
Boucherie Jacques, 54, avenue de Saint-Jérôme, Marseille 13e arr. ; 04 91 66 41 08.
Un grand merci à Philippe qui, en voyage à Hong-Kong, a eu l’idée de cette photo et de l’offrir aux lecteurs du GPPP

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.