Art de vivre

La saucisse de Marseille servie à Hong-Kong !

saucisse de MarseilleC’est le clin d’oeil du mois : on sert la saucisse de Marseille à… Hong-Kong ! On retrouve la fameuse saucisse dont la recette a été imaginée à Marseille à la carte du restaurant Mano. Le chef de cette table très courue par le Tout-Hong-Kong, Frédéric Chabert, s’est fait connaître il y a quelques années à la tête du Petrus, le restaurant de l’hôtel Shangri-La de l’ancienne colonie britannique. Egalement à la carte, l’agneau allaiton d’Aveyron distribué par la famille Greffeuille. C’est Charly qui doit être content !
Charly Assirlikian est l’un des bouchers-charcutiers les plus connus de Marseille. On lui doit l’invention, avec son compère de toujours, Marcel Rei, de la fameuse saucisse de Marseille à dominantes de “fenouil et de badiane”. Le duo Assirlikian-Rei ajoute également dans la recette un mélange d’épices dit Rabelais, créé à Marseille en 1880. “Cette saucisse marseillaise est un produit plutôt élitiste, avec du porc français de grande qualité. On ne veut pas la banaliser. C’est un produit verrouillé, breveté, cloisonné dans son assaisonnement, comme la saucisse de Morteau par exemple” affirme Assirlikian.

Mano, The L. Place, 137-141 Queen’s Road Central, Hong Kong ; infos au +852 2399 0737
Boucherie Jacques, 54, avenue de Saint-Jérôme, Marseille 13e arr. ; 04 91 66 41 08.
Un grand merci à Philippe qui, en voyage à Hong-Kong, a eu l’idée de cette photo et de l’offrir aux lecteurs du GPPP

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.