Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Art de vivre

La saucisse de Marseille servie à Hong-Kong !

saucisse de MarseilleC’est le clin d’oeil du mois : on sert la saucisse de Marseille à… Hong-Kong ! On retrouve la fameuse saucisse dont la recette a été imaginée à Marseille à la carte du restaurant Mano. Le chef de cette table très courue par le Tout-Hong-Kong, Frédéric Chabert, s’est fait connaître il y a quelques années à la tête du Petrus, le restaurant de l’hôtel Shangri-La de l’ancienne colonie britannique. Egalement à la carte, l’agneau allaiton d’Aveyron distribué par la famille Greffeuille. C’est Charly qui doit être content !
Charly Assirlikian est l’un des bouchers-charcutiers les plus connus de Marseille. On lui doit l’invention, avec son compère de toujours, Marcel Rei, de la fameuse saucisse de Marseille à dominantes de « fenouil et de badiane ». Le duo Assirlikian-Rei ajoute également dans la recette un mélange d’épices dit Rabelais, créé à Marseille en 1880. « Cette saucisse marseillaise est un produit plutôt élitiste, avec du porc français de grande qualité. On ne veut pas la banaliser. C’est un produit verrouillé, breveté, cloisonné dans son assaisonnement, comme la saucisse de Morteau par exemple » affirme Assirlikian.

Mano, The L. Place, 137-141 Queen’s Road Central, Hong Kong ; infos au +852 2399 0737
Boucherie Jacques, 54, avenue de Saint-Jérôme, Marseille 13e arr. ; 04 91 66 41 08.
Un grand merci à Philippe qui, en voyage à Hong-Kong, a eu l’idée de cette photo et de l’offrir aux lecteurs du GPPP

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.