Art de vivre

La saucisse est au top de la tendance cet été

saucisseOui, la saucisse est à la mode. Tant pis si cette affirmation vous fait sourire, elle est pourtant le fruit d’une très sérieuse enquête menée par le CETAPGP, le Centre d’étude des tendances alimentaires en Provence du Grand Pastis. Plusieurs mois durant, une dizaine de chercheurs (ethnologues, sociologues, gourmets et statisticiens dépêchés par l’Insee) ont étudié la question et sont unanimes : la saucisse a la cote cet été. Entre autres témoins à la probité indiscutable : Laëtitia Visse, chef du restaurant l’Inclassable (place Sadi-Carnot, 2e arr.), qui consacre un jour de la semaine, le mardi, au cochon, saucisses et saucissons et accueille des foules hystériques en manque de charcutailles. Autre éminente personnalité : Mayalen Zubillaga qui vient de publier un fascicule très sérieux sur le thème : « la saucisse maison – 10 façons de la préparer ». Pour insister sur le caractère sérieux de cette jeune femme à la plume aussi élégante que le goût est affirmé, citons cette anecdote où, invitée de France Bleu Provence, la jeune écrivain a prétendu à l’animateur que le père de ses enfants lui avait offert un poussoir à saucisses pour la naissance de sa fille. Voilà qui en dit long sur l’esprit de Mayalen Zubillaga et son humour si délicieux.
Rappelons également que notre chère Provence est la mère patrie des fameuses Epices Rabelais, un mélange secret d’herbes et aromates dont la composition date de 1880. Les Epices Rabelais, c’est le secret bien gardé de tous ceux et celles qui savent cuisiner, un mélange que l’on ajoute à un peu tout et qui fait des miracles, surtout dans les recettes de saucisses… Alors, faites griller les saucisses cet été et dispensez ces quelques anecdotes à vos proches admiratifs. Cet été sera le vôtre et celui des saucisses.

« La saucisse maison – 10 façons de la préparer », Maylaen Zubillaga, l’Epure éd., tarif : 8 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.