En direct du marché

Savim d’automne 2016, la crème de la crème des producteurs sélectionnés par le Grand Pastis

Le Savim, premier salon français de la gastronomie et du vin, est en plein préparatifs au parc Chanot. A cette heure, les deux halls, 1 et 2, du parc Chanot sont en pleine effervescence et les exposants préparent leurs stands. Pour vous faciliter la visite et vous aider dans votre liste de producteurs à découvrir, le Grand Pastis a sélectionné quelques unes des maisons incontournables de cette 22e session automnale.

exposants-savim-automne-2016Tour d’Europe des meilleurs produits…

Les miels de Lituanie de Dainius Serksnas, apiculteur-récoltant à Raseiniai en Lituanie ; “le miel a des propriétés antioxydantes et antibactériennes. Il régule le système digestif. Il est un édulcorant naturel et nous aide à nous défendre contre le rhume, affirme Dainius Serksnas. Je recommande sa consommation à tout le monde”.
Toujours en Lituanie, les gâteaux à la broche de Laimutei Sadauskiene, sont tout à la fois très proches des gâteaux à la broche d’Aveyron et en même temps très différents en goût : “C’est un gâteau traditionnel depuis que Napoléon est passé par chez nous” confesse non sans malice cet artisan-pâtissier installé à Roskiskio.

Au pays basque espagnol, Urigoitiko Txorizoaak, est un éleveur-transformateur à la ferme à Orozko Bizkaia réputée pour son chorizo. La viande est issue de porcs bichonnés et choyés, élevés en liberté, un must pour réchauffer nos apéritifs d’hiver. En Galice, Oito Catering pêche et cuisine le poulpe sous toutes ses formes. Cru, cuit, à l’huile d’olive… vous allez adorer !

Du côté de l’Italie, il faudra impérativement aller découvrir le stand de la maison de vinaigres balsamiques Dodi qui jouit d’une AOP modène et cultive l’exigence depuis 1891. Autre coup de coeur, toujours chez Dodi, les câpres au vinaigre blanc expression même du raffinement. Dodi, c’est certainement l’un des exposants star du salon. La pâtisserie familiale Mateo Terreno revient pour la deuxième année consécutive à Marseille au Savim d’automne ; les pâtisseries et panettone de cettte institution de la ville de Mondovi sont exceptionnelles.

… et 16 nouveaux producteurs français

Bien sûr, les grands noms français du bon goût seront présents ; Lionel et Françoise Charteau, producteurs de sel de Guérande à Saint-Molf sur la presqu’île de Guérande seront présents tout comme Mireille Ceccarelli (I Tisori di Mimi) qui donnera à déguster ses canistrelli sucrés et salés et confitures de fruits corses cuisinés dans le petit village de Calcatoggio en Corse. Insolite, les caviars Perle noire issus d’un élevage en Périgord noir voisineront avec la maison Moneret : Isabelle Ehret et Christine Monier, productrices à Lunel feront découvrir leurs préparations artisanales à base de légumes de jardin : confitures, sirops et jus de légumes.

exposants-savim-automne-2-2016Les amateurs de vins découvriront le domaine de Florence Méjean, vigneronne à Tavel (Tavel et Lirac en bio), Patrick Mazzoleni du vignoble Moujan à Narbonne (AOC La Clape en biodynamie) et pour se faire mousser, vous dégusterez les bières de la brasserie artisanale Meduz de Christophe Fresquet, maître brasseur à Uzès dans le Gard. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et a pour but de vous convaincre de l’excellence de la sélection du Savim… Au cas où vous en douteriez encore.

Savim d’automne, du 18 au 21 novembre de 10h à 20h au parc Chanot (19h le lundi soir),
Marseille 8e arr., M° rond-point du Prado. 
Entrée : 8 € avec un verre à dégustation gravé.
Gratuit pour les moins de 18 ans accompagnés d’adultes.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.