En direct du marché

Savim d’automne 2018, c’est le moment de préparer sa visite

savim d'automne 2018C’est demain le grand jour ! Le Savim, salon des vins et de la gastronomie ouvre ses portes au parc Chanot, à Marseille. L’une des grandes nouveautés de cette édition automnale, c’est le ralongement du salon de 4 à 5 jours en vue de fluidifier la venue du public et mieux profiter de l’offre présente. “Le public constatera qu’il y a de plus en plus de stands italiens authentiques, des familles venues tout exprès de Ligurie, Sicile ou de Lombardie, se félicite Philippe Colonna, l’organisateur. Ces produits italiens apportent un complément à l’offre gastronomique française avec des panettone, du parmesan, des fromages et des vins tous garantis du producteur au consommateur“.
Selon Philippe et Florent Colonna, père et fils, “le Savim est appelé à devenir le salon de l’Italie authentique en France. On pense que d’ici 5 ans, nous réunirons 500 exposants dont quelque 80 Italiens. Ce qui est extraordinaire, c’est que les producteurs français ne craignent pas cette concurrence à condition que tout le monde travaille à égalité, tous les exposants sont issus de familles qui font bon, bien et qui ont des exploitations d’envergure humaine” insiste Philippe Colonna.

“On parle beaucoup de nouvelle cuisine, de nouveaux produits, de nouveau quelque chose mais on en revient toujours aux mêmes fondamentaux”…

Quelques passages obligés
Au chapitre des incontournables de ce 30e Savim d’automne, il faudra visiter le stand des producteurs de pistaches de Bronte. Pour ces Siciliens, il s’agit d’une première : ils quittent pour la première fois les pentes de l’Etna et ses terres volcaniques pour un salon européen. Fraîche, grillée, en huile, en crème, la pistache se décline sous toutes les formes toutes aussi délicieuses (Diamante verde dell’Etna, hall 2-E3).

Que les amateurs de fromages se rassurent, Hugues Lataste sera là, toujours au même emplacement, à l’entrée : “C’est un puriste, dit de lui Colonna. Parler avec Lataste c’est toucher l’art de vivre français” (hall1 – U41)

La fameuse noisette du Piémont sera représentée avec l’azienda agricola Tastëlanghe, un producteur-récoltant dont la crema di nocciola brown vaut à elle seule le détour… (hall 2 – C4)

Deux nouvelles huiles d’olives de la vallée des Baux font leur entrée cette année : le moulin Saint-Michel, oléiculteurs et mouliniers à Mouriès (hall1 – O5) et le Mas de Cayol, producteur-récoltant à Maussane (hall1 – R8), tous les deux en AOP.

Pour les fanas de charcuteries, signalons la présence de Pascal Flori, un éleveur et charcutier corse installé dans le village de Murato dans la Corse du Nord. Connu un peu partout en Europe, l’homme propose une charcuterie très haut de gamme ; ses jambons de 3, 4 et 5 ans d’âge sont exceptionnels (hall 1 – S10).

Tout droit venus de l’Allier, les vinaigres de la Carrière de Claire Le Mogne, productrice et agricultrice, doivent aussi être goûtés à l’instar de son vinaigre de cidre bio d’exception (hall1 – N5).

Téléchargez la liste des exposants Téléchargez votre invitation gratuite

30e Savim d’automne, salon des vins et de la gastronomie, du jeudi 15 au lundi 19 novembre 2018. Parc Chanot, halls 1 & 2, Marseille 8e arr. De 10h à 20h du jeudi au dimanche (18h le lundi). Entrée : 8 € avec un verre à dégustation gravé.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.