En direct du marché

Savim d’automne 2018, c’est le moment de préparer sa visite

savim d'automne 2018C’est demain le grand jour ! Le Savim, salon des vins et de la gastronomie ouvre ses portes au parc Chanot, à Marseille. L’une des grandes nouveautés de cette édition automnale, c’est le ralongement du salon de 4 à 5 jours en vue de fluidifier la venue du public et mieux profiter de l’offre présente. « Le public constatera qu’il y a de plus en plus de stands italiens authentiques, des familles venues tout exprès de Ligurie, Sicile ou de Lombardie, se félicite Philippe Colonna, l’organisateur. Ces produits italiens apportent un complément à l’offre gastronomique française avec des panettone, du parmesan, des fromages et des vins tous garantis du producteur au consommateur« .
Selon Philippe et Florent Colonna, père et fils, « le Savim est appelé à devenir le salon de l’Italie authentique en France. On pense que d’ici 5 ans, nous réunirons 500 exposants dont quelque 80 Italiens. Ce qui est extraordinaire, c’est que les producteurs français ne craignent pas cette concurrence à condition que tout le monde travaille à égalité, tous les exposants sont issus de familles qui font bon, bien et qui ont des exploitations d’envergure humaine » insiste Philippe Colonna.

« On parle beaucoup de nouvelle cuisine, de nouveaux produits, de nouveau quelque chose mais on en revient toujours aux mêmes fondamentaux »…

Quelques passages obligés
Au chapitre des incontournables de ce 30e Savim d’automne, il faudra visiter le stand des producteurs de pistaches de Bronte. Pour ces Siciliens, il s’agit d’une première : ils quittent pour la première fois les pentes de l’Etna et ses terres volcaniques pour un salon européen. Fraîche, grillée, en huile, en crème, la pistache se décline sous toutes les formes toutes aussi délicieuses (Diamante verde dell’Etna, hall 2-E3).

Que les amateurs de fromages se rassurent, Hugues Lataste sera là, toujours au même emplacement, à l’entrée : « C’est un puriste, dit de lui Colonna. Parler avec Lataste c’est toucher l’art de vivre français » (hall1 – U41)

La fameuse noisette du Piémont sera représentée avec l’azienda agricola Tastëlanghe, un producteur-récoltant dont la crema di nocciola brown vaut à elle seule le détour… (hall 2 – C4)

Deux nouvelles huiles d’olives de la vallée des Baux font leur entrée cette année : le moulin Saint-Michel, oléiculteurs et mouliniers à Mouriès (hall1 – O5) et le Mas de Cayol, producteur-récoltant à Maussane (hall1 – R8), tous les deux en AOP.

Pour les fanas de charcuteries, signalons la présence de Pascal Flori, un éleveur et charcutier corse installé dans le village de Murato dans la Corse du Nord. Connu un peu partout en Europe, l’homme propose une charcuterie très haut de gamme ; ses jambons de 3, 4 et 5 ans d’âge sont exceptionnels (hall 1 – S10).

Tout droit venus de l’Allier, les vinaigres de la Carrière de Claire Le Mogne, productrice et agricultrice, doivent aussi être goûtés à l’instar de son vinaigre de cidre bio d’exception (hall1 – N5).

Téléchargez la liste des exposants Téléchargez votre invitation gratuite

30e Savim d’automne, salon des vins et de la gastronomie, du jeudi 15 au lundi 19 novembre 2018. Parc Chanot, halls 1 & 2, Marseille 8e arr. De 10h à 20h du jeudi au dimanche (18h le lundi). Entrée : 8 € avec un verre à dégustation gravé.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.