Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
En direct du marché

Savim d’automne 2022, au mépris de l’inflation et des crises

Savim d'automne 2022

Du 18 au 21 novembre prochain, le 34e Savim, premier salon des vin et de la gastronomie de la région Sud, animera les coursives du hall3 au parc Chanot. Ce lundi 14 novembre, le ballet des camions a débuté, déchargeant rouleaux de moquettes, structures lourdes et  plus  d’une centaine de vitrines réfrigérées. Quelque 440 exposants sont attendus avec la confirmation d’une tendance lourde constatée au fil des récentes éditions : – Les vins redeviennent majoritaires, selon l’aveu même de Philippe Colonna, co-organisateur du Savim d’automne 2022, avec son fils Florent. Nous accueillons beaucoup de nouveaux domaines bucco-rhodaniens et varois pour répondre à une grosse demande en vins régionaux ». Autres temps autres mœurs, il y a 8 ans à peine, les locaux se comptaient sur les doigts d’une main…

Cours d’initiation à la dégustation du vin : 3 séances d’une heure à 13, 15 et 17 h, dispensées par des Maîtres-sommeliers (5 € par personne. Inscription à l’accueil. Sauf le lundi). Prêt de chariots pour transporter vos cartons de vin jusqu’à votre véhicule (gratuit). Déposez vos cartons de vin (minimum 2) à la conciergerie du salon. En partant dirigez-vous à l’aire de retrait avec votre véhicule, le personnel vous aidera à charger (gratuit)
Et les vins nature dans tout ça ? « On ne s’en est jamais moqué et avons dès le début porté une attention très nette à la biodynamie (Demeter). J’ai beaucoup visité de salons de vins nature et le Savim, lui, s’efforce de proposer des vins nature et bons ». Revenant sur ces grandes régions viticoles, à l’instar de la Bourgogne, qui font du bio ou de la biodynamie sans le dire, Colonna, constate que « sur ces questions, chacun avance à son rythme ».

Le spectre de l’inflation
Philippe Colonna aborde cette cession automnale 2022 avec optimisme, « ce ne sera pas 2019 mais on en prend le chemin, je sens une dynamique retrouvée ». Mais l’inflation pourrait s’inviter au banquet : – Les vignerons sont restés raisonnables en dépit des +30, +50% d’augmentation des prix du verre. Beaucoup de verreries ont tiré le rideau et ce sont les usines italiennes qui tournent à plein régime mais c’est l’impasse ». Autre (relative) bonne nouvelle : le prix du foie gras ne devrait pas atteindre des sommets comme ailleurs, en dépit d’une filière frappée de plein fouet par la grippe aviaire. « Déjà l’an dernier, les prix du foie gras s’étaient enflammés dans la grande distribution atteignant les 120 € le kilo de bloc de foie gras ‘origine Sud-Ouest’, ce qui est un total pipeau, se désole Colonna. Le foie gras que vous achetez au Savim, vous connaissez le nom de la ferme, le nom de l’éleveur et vous savez qu’il a mangé ce que la ferme a produit et pas un maïs importé dont ne sait où ».

34e Savim d’automne 2022, Hall3 parc Chanot du vendredi 18 au lundi 21 novembre 2022. De 10h à 20h (fermeture à 18h le lundi). Parking 2 000 places, 6 € la journée.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.