Restaurants en Provence

Schilling, c’est l’histoire d’un Ecossais sur le Vieux-Port…

schilling 3Il a ouvert son petit restaurant il y a quelques mois à peine et, pétri d’humilité, badigeonné de discrétion, Malcolm Gardner compte sur son seul travail pour se faire (re)connaître. Avec un passé de quelques années sur le quai de Rive-Neuve (Monsieur Brun) et place aux Huiles (le César Place), notre Ecossais a décidé, tout juste passé le cap de la quarantaine, de s’installer à son compte. Désormais, il cuisine pour une salle de quelque 22 couverts ; autant dire qu’y réserver sa tableschilling 5 est indispensable. En proposant une carte exclusivement axée sur le poisson et les crustacés, Malcolm compte de facto parmi les rares adresses poissonneuses de qualité du pourtour du Vieux-Port. Chez lui, pas de congélo et une carte qui subit les aléas de la pêche du jour : on est sous le charme. Sur l’ardoise à midi, des ravioles de loup aux agrumes-bouillon de poule brûlant, des huîtres en sandwich club-poitrine fumée alfalfa et poire, un merveilleux filet de saint-pierre velouté de petits pois-jambon cru échalotes confites, un très saisonnier cheesecake à la châtaigne et une traditionnelle poire belle-Hélène. Les assiettes sont généreuses, le produit est abondant et traité parfois avec maladresse (trop d’eau dans le cabillaud poché) mais toujours beaucoup d’intelligence. Pour escorter son poulpe fumé charnu à souhait, le chef le couche sur une concassée de tomates-câpres et pesto. Une vague méditerranéenne déferle sur la table. Le très réussi mélange terre-mer du cabillaud en chapelure de figatelli s’appuie sur quelques champignons et une polenta crémeuse à ce point abondante que l’assiette se suffirait à elle seule. Hyper discret, très affairé en cuisine, le chef veut bien faire et mérite de travailler. Son restaurant accueillant et chaleureux a tout pour attirer les amateurs de poissons et crustacés. Dès que reviendront les beaux jours, on profitera à fond de la terrasse. Dire qu’il a fallu attendre l’arrivée d’un Ecossais pour manger un bon poisson dans ce quartier…

Schilling, 37, rue Caisserie, Marseille 2e arr. ; résas au 04 91 01 81 39.
Formule déjeuner 19,50 € et menu-carte 29 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.