Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Art de vivre

Café, brunch, vin : plein de nouvelles idées pour se faire livrer à Marseille

Commencer la journée sans un bon café c’est inenvisageable pour Maëlle Allégrini qui a fondé la torréfaction la Bourgeoise et torréfie ses précieuses fèves depuis le mois d’août dernier. On peut retrouver sa marque auprès de certaines épiceries, boulangeries et boucheries déclinant ses gammes pure origine (Colombie, Guatemala, Pérou et Ethiopie). « Je travaille avec des petits producteurs payés au juste prix pour leur travail et qui cultivent selon les règles de la permaculture », tient à rassurer Maëlle Allégrini parlant de traçabilité absolue pour ses cafés. A l’heure du confinement, Maëlle a lancé un programme de livraisons partout à Marseille chaque mardi et jeudi. « Je propose mes cafés en conditionnement 250g et 1 kg, en grains ou moulus » poursuit la jeune femme.
Pour commander, on court sur son site web torrefactionlabourgeoise.fr ou on dégaine le portable 06 24 16 29 67 se faire livrer à Marseille

se faire livrer à Marseille un brunch
Voilà deux ans que le Black bird coffee coule des jours paisibles sur le cours Julien et que ses brunches du week-end font le plein. Depuis les premières heures du confinement, soit samedi et dimanche 7 et 8 novembre dernier, Roland Nguyen et son épouse Eugénie, ont mis en place une livraison de brunches et un drive pour cocooner en week-end. « On propose toujours une boisson fraîche, des viennoiseries et une part de gâteau comme le granola bol ou la salade d’agrumes cannelle », souffle Roland Nguyen. Au fil des semaines, le muffin anglais-cheddar, bacon et oeuf brouillé, les croque, clubs sandwiches complètent l’offre « pour satisfaire nos clients réguliers qui demandent de la diversité » assure Roland. Si le samedi est plutôt calme, le dimanche, c’est le coup de feu : – On a beaucoup de jeunes et des gens venus par recommandation. Ça nous permet de faire un peu de chiffre et surtout de constituer un fichier clients ». Côté tarifs, comptez 20 € auxquels s’adjoint une carte de suppléments (pan cakes, biscuits sans gluten etc.
Commandes enregistrées jusqu’à 20 heures au 06 64 00 19 31, FB : BBC Marseille et Insta : blackbirdcoffe.marseille se faire livrer à Marseille

Fabrice Langlois a lancé Vineopostale, une entreprise de livraison de vin à domicile domiciliée à Aix-en-Provence. « J’ai choisi ce nom en lien avec Antoine de Saint-Exupéry car le vin, selon moi, est une carte postale, il nous montre un terroir ; boire du vin, c’est répondre à une invitation à découvrir un lieu et une culture » dit-il. Jusqu’ici, Fabrice Langlois commercialisait ses vins auprès des restaurateurs mais, confinement oblige, l’entrepreneur à réorienté son activité vers les particuliers. « L’idée, c’est de proposer un abonnement mensuel pour faire découvrir des vins en accord avec les saisons, les produits et les événements du mois », explique-t-il. Fabrice compose donc des coffrets, certains relevant d’un abonnement de 3, 6 ou 12 mois. Les boxes avec abonnement coûtent 100, 200 € en attendant l’arrivée de deux nouveaux coffrets dont un mêlant vin et chocolat… « Pour 3 mois d’abonnement, j’offre un magnum ; pour 6 mois d’abonnement, ce sont deux magnums offerts et un jéroboam pour un an d’abonnement » lance-t-il. Le logo de Vineopostale a été dessiné par l’ami artiste Raphaël Federici, histoire de mêler art et dégustation.
Infos par mail fabrice@vineopostale.com ; FB et Insta : vineopostale se faire livrer à Marseille

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.