En direct du marché

Servir la bière dans les règles de l'art

Servir un verre de bière n’est pas un geste anodin et apprécier la bière “c’est savoir la déguster” rappellent les Brasseurs de France. L’été étant une saison particulièrement propice à la consommation de bière, voici quelques conseils pour servir et déguster correctement la bière.

waiter is drafting a beer from a golden spigot
Bière, binouse, roteuse… chacun son vocabulaire

Ne pas négliger la préparation
Avant de servir de la bière, il faut vérifier que le verre soit d’une propreté irréprochable, sans la moindre trace de gras. Celle-ci empêche en effet la mousse de “tenir” correctement sur les parois du verre. Pour le nettoyer, il est préférable d’utiliser une eau claire et froide. Le choix du verre en lui-même ne se fait pas non plus à la légère, car “c’est lui qui va permettre aux arômes de s’épanouir”. Il faut privilégier la forme cylindrique en 25 cl pour les bières blondes, l’arrondi de type “grand ballon” pour les bières spéciales et la flûte pour les bières fruitées.

L’art de gérer la pression
Pour servir de la bière, que ce soit avec une tireuse de bar ou une “machine à bière” pour les particuliers, il faut d’abord passer les parois du verre sous l’eau. Ensuite, il faut incliner le verre et verser le liquide lentement le long de la paroi sans former de mousse. Une fois le verre rempli à moitié, il convient d’ouvrir franchement le robinet et redresser lentement le verre.
Le but étant de “brasser la bière avec l’air, en éloignant progressivement le verre du bec verseur” précisent les Brasseurs de France. C’est à ce moment là que se forme la mousse. Celle-ci doit d’ailleurs être haute de 2 à 3 cm.

A déguster avec modération
Une fois tous ces gestes réalisés, il ne reste plus qu’à déguster. Mais il faut le faire vite préviennent les professionnels, sous peine “d’émousser les arômes et de faire disparaître les bulles”. Enfin,  pour bien apprécier la bière, avalez une première gorgée en se pinçant le nez” puis faites couler doucement dans sa bouche une gorgée de bière afin qu’elle entre en contact avec la langue mais aussi toute la cavité buccale.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.