En direct du marché

Un melon, ça ne s'achète pas à la légère

Un bon melon ne s'achète pas à la légère Grand PastisChaque été, sur le marché de la place Richelme à Aix, sur les marchés de Manosque, Les Mées, Cavaillon ou Caderousse, les stands des marchands de fruits et légumes sont le théâtre des mêmes scènes. Face à des monticules de melons, les consommateurs cherchent par tous les moyens à en choisir un qui ait le meilleur goût possible. Pour cela, les méthodes comme les avis, divergent. Certains le soupèsent, d’autres le reniflent et certains se demandent s’il s’agit de melons mâles ou femelles. Afin de savoir comment choisir son melon, voici quelques conseils prodigués par le syndicat des maîtres melonniers de Cavaillon. En moyenne un ménage français achète près de 6 kilos de melon par an.

Comment bien choisir son melon

  • Faire attention au nombre de tranches marquées sur sa peau : il doit en y avoir dix.
  • Observer le melon : son écorce doit être de mate à légèrement brillante et le filet séparant chaque tranche de couleur verte et légèrement bleutée.
  • Le pédoncule, petite queue du melon, doit observer une craquelure et légèrement se décoller.
  • Se fier à son poids : plus le melon est lourd, plus il est gorgé de sucre.
  • Sentir le melon, au niveau de son pédoncule et non de son mamelon : l’odeur doit être agréable sans être trop forte (signe de sur-maturité).
  • Ne pas se fier au “genre” du melon : ce fruit n’ayant pas de sexe, il n’existe ni mâles ni femelles.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter