En direct du marché

So lovely, so frenchy, les Anis de Flavigny

flavigny

Zoom sur… On en mange depuis des siècles, ils ne pèsent pas plus d’un gramme et connaissent un regain de popularité avec une diffusion planétaire (USA, JApon, Europe) qui les a transformés en bonbons hype… Eux, ce sont les anis de Flavigny. Les Anis de Flavigny, ce sont des perles blanches avec un grain d’anis en leur coeur. Les graines d’anis vert sont enrobées durant 15 jours de sirop de sucre aromatisé. La  recette garantit un bonbon sans colorant, ni édulcorant, ni conservateur, ni OGM, ni arômes artificiels. La gamme se décline en 7 parfums : anis, oranger, menthe, réglisse, rose, violette et citron. On les trouve dans les confiseries à l’ancienne, les grandes épiceries, jardineries, bureaux de tabacs, stations-service, magasins bio et chez Monoprix, dans les boutiques Relay des gares.

Pourquoi on les aime…

  1. C’est quand même plus sympa un bonbon dans sa petite boîte en carton qu’un Tic Tac dans son emballage plastique polluant au goût chimique !
  2. Ils sont fabriqués à Flavigny-sur-Ozerain, un petit village bourguignon parmi les plus beaux de France. De la compta au service export, rien n’a été délocalisé, tout le monde bosse au village dans une ancienne abbaye transformée en confiserie.
  3. C’est une entreprise dirigée par Catherine Troubat, 3e génération de la même famille à la tête de cette boîte qui a connu un essor commercial sans précédent : entre 1990 et 2011, la société a vu son CA s’accroître de 133 % !

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter