En direct du marché

So lovely, so frenchy, les Anis de Flavigny

flavigny

Zoom sur… On en mange depuis des siècles, ils ne pèsent pas plus d’un gramme et connaissent un regain de popularité avec une diffusion planétaire (USA, JApon, Europe) qui les a transformés en bonbons hype… Eux, ce sont les anis de Flavigny. Les Anis de Flavigny, ce sont des perles blanches avec un grain d’anis en leur coeur. Les graines d’anis vert sont enrobées durant 15 jours de sirop de sucre aromatisé. La  recette garantit un bonbon sans colorant, ni édulcorant, ni conservateur, ni OGM, ni arômes artificiels. La gamme se décline en 7 parfums : anis, oranger, menthe, réglisse, rose, violette et citron. On les trouve dans les confiseries à l’ancienne, les grandes épiceries, jardineries, bureaux de tabacs, stations-service, magasins bio et chez Monoprix, dans les boutiques Relay des gares.

Pourquoi on les aime…

  1. C’est quand même plus sympa un bonbon dans sa petite boîte en carton qu’un Tic Tac dans son emballage plastique polluant au goût chimique !
  2. Ils sont fabriqués à Flavigny-sur-Ozerain, un petit village bourguignon parmi les plus beaux de France. De la compta au service export, rien n’a été délocalisé, tout le monde bosse au village dans une ancienne abbaye transformée en confiserie.
  3. C’est une entreprise dirigée par Catherine Troubat, 3e génération de la même famille à la tête de cette boîte qui a connu un essor commercial sans précédent : entre 1990 et 2011, la société a vu son CA s’accroître de 133 % !

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.