Mes recettes

Soumaintrain de Bourgogne en soufflé léger

soumaintrainPréparation : 20 min / Cuisson : 25 min (en ramequin individuel) ou 35 min (moule pour 6 personnes)

Votre marché pour 6 personnes : 150 g de soumaintrain ; 50 g de farine ; 50 g de beurre ; 3 oeufs ; 25 cl de lait ; de la noix muscade, du sel et du poivre

On y va : découpez le soumaintrain en petits dés et réservez-le à température ambiante.
Préparez une béchamel épaisse : faites fondre le beurre à feu doux, ajoutez la farine et mélangez le tout. Dès que les deux sont bien mêlés, ajoutez le lait en une seule fois et battez au fouet jusqu’à ce que le mélange épaississe et qu’il n’y ait plus de grumeaux. Poivrez et ajoutez de la noix muscade à votre goût (le soumaintrain contenant suffisamment de sel, il n’est pas nécessaire d’en ajouter à la préparation). Faites fondre à feu doux le soumaintrain dans la béchamel. Réservez la préparation hors du feu.
Préchauffez le four thermostat 7 (210°C). Beurrez un moule à soufflé ou 6 petits moules individuels. Séparez les blancs des jaunes d’oeuf. Réservez les blancs au frais avec une pincée de sel. Mélangez les jaunes d’oeuf avec la béchamel au soumaintrain. Montez les blancs en neige. Mélangez-les délicatement à la préparation.
Versez la préparation dans le moule beurré en veillant à ne pas le remplir (2/3 de la hauteur au maximum) et enfournez pendant 25 ou 35 minutes. Le soufflé doit être bien gonflé et avoir pris une belle couleur dorée. Servez aussitôt bien chaud avec une salade verte de type laitue.

Bonus : le soufflé au roquefort et pommes de terre.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)