Mes recettes

Sucettes de sardines au parmesan et tartare de tomates

Préparation : 40 min / Cuisson : 15 min

Votre marché pour 4 personnes :
pour le tartare de tomates, 6 tomates ; 2 cuillères à soupe de feuilles de basilic ; 2 échalotes ; 4 cuillères à soupe d’huile d’olive ; sel et poivre
pour les sardines en sucette : 12 sardines vidées ; 10 cl de crème liquide ; 4 cuillères à soupe de farine ; 8 cuillères à soupe de parmesan râpé ; 50 cl d’huile de pépins de raisins : un demi citron ; sel et poivre.

On y va : commençons par le tartare de tomates. Inciser la peau des tomates en croix. Les plonger dans une eau bouillante quelques secondes jusqu’à ce que la peau éclate. Les refroidir dans une eau glacée, les peler. Les épépiner et tailler la chair en petits dés. Les déposer dans une passoire, saupoudrer de sel et laisser dégorger 30 minutes. Egoutter. Laver et hacher les feuilles de basilic. Eplucher, laver et hacher les échalotes. Dans un saladier, réunir les tomates, le basilic et l’échalote, verser l’huile d’olive, assaisonner. Bien mélanger. Répartir dans 4 petits ramequins en tassant bien. Réserver au frais 1 heure.
Pour les sucettes de sardines : dans une assiette, verser la crème liquide. Dans une autre, mélanger la farine, le parmesan et assaisonner. Laver les sardines, les passer successivement dans la crème puis dans le mélange à base de parmesan. Enfiler chaque sardine sur des piques en bois. Faire chauffer l’huile, y plonger les sardines, cuire jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Retirer à l’aide d’une écumoire et égoutter sur du papier absorbant. Déguster les sucettes de sardines avec quelques gouttes de jus de citron accompagnées du tartare de tomates.

Bonus : pour commencer le repas, il y a aussi une version samoussas

Photo C. Herlédan

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.