En direct du marché

Suzanne, nouvelle adresse sucrée d’Antoine Siffrein-Blanc

Suzanne

Le bar de quartier a tiré le rideau au profit d’une pâtisserie. Voisin du marché du Prado-Castellane, Suzanne, le nouveau rendez-vous pour becs sucrés, piloté par Antoine Siffrein-Blanc, a accueilli ses premiers clients vendredi 16 avril dernier. « C’est avant tout une pâtisserie », prévient l’entrepreneur, également en charge des Halles de la Major. En vitrine, des gâteaux sagement alignés, tous baptisés au prénom de clients, amis voire de parents d’Antoine. Aux côtés de Pierre (une tarte aux framboises et concassée de pistaches), on retrouve Joseph (un Paris-Brest chou craquelin), Arnold (entremets choco-tonka), Denise (une fringante tarte au citron), René, Lucette, Louise etc.

Artisans de ces desserts colorés aux design dans l’air du temps, « deux soeurs pâtissières, ultra discrètes qui sont passées par les écoles Lenôtre et Valrhona avec une appétence très marquée pour le chocolat », glisse le maître des lieux qui conserve jalousement secrète leur identité. Chez Suzanne, Siffrein-Blanc a laissé libre cours à son goût pour la chine en pavant les sols de tommettes en pierre de Bourgogne et en ramenant du Bordelais de longues tables de ferme en bois. Deux bonnetières, de la vaisselle en faïence début XXe, des suspensions en terre cuite parachèvent ce décor destiné à réveiller les souvenirs d’autrefois.

Suzanne

Antoine Siffrein-Blanc, qui, de son aveu même, « raffole des concepts à double voire triple offre » a également souhaité apporter une offre salée, orchestrée par Jérémy Munoz, qui proposera « une carte retour du marché avec des produits bons pour la santé », selon les propres termes d’Antoine. Une terrasse sur le côté opposé à la rue Dr Escat, avec estrade de bois surélevée, entre deux palmiers, accueillera le public pour déjeuner dans une ambiance parasols fleuris et plantes dès que les restrictions sanitaires seront levées. En salle, Justine et Matias complètent le tableau, celui d’une équipe cool et au sourire facile. « C’est vraiment un quartier très sympa » glisse Antoine Siffrein-Blanc, visiblement heureux de cette installation.

Suzanne, la pâtisserie, 27, ave du Prado, Marseille 6e arr. Infos au 04 65 95 48 25.

6 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.