En direct du marché

Pichotdrive, premier drive vert du Vaucluse, ouvre le 28 avril

pichotdrive

Mercredi 28 avril prochain, Guillaume et Clothilde donneront le coup d’envoi du premier drive ecolocal du Vaucluse. La plateforme web, baptisée pichotdrive regroupera, pour débuter, quelque soixante producteurs locaux, bio et engagés dans une démarche zéro déchets. Le duo d’ingénieurs a exercé, pendant 10 ans chez Loréal pour Clothilde, et chez Orange, pour Guillaume. Jeunes parents, actifs et mus par une sensibilité verte, ils veulent faire de Pichotdrive un outil permettant à tous de faire « des petits pas ». Ni inconditionnellement bio, ni  militants/fanatiques écolos, Guillaume et Clothilde se retrouvent dans la métaphore des colibris chère à Pierre Rabhi, qui pensent que si nous faisons tous un peu, alors ce sera beaucoup pour tous.

En provençal, un « pichot » c’est un petit, un enfant. L’orthographe du mot a longtemps fait débat mais Guillaume et Clothilde ont choisi « Pichot » préconisé par Xavier de Fourvières (1855-1912) prêtre, philosophe, écrivain de langue d’oc, majoral du Félibrige et auteur de « Lou Pichot Trésor » le dictionnaire français-provençal.
Concrètement, ce drive écolocal permet de faire ses courses alimentaires, d’hygiène, de beauté et de produits ménagers en un seul clic depuis n’importe quel ordinateur. Comme pour un drive classique, vous choisissez parmi 1 000 références et réglez la note dès le lendemain en vous rendant au local de Morières, à 5 minutes de l’Agroparc aux portes d’Avignon. Là, on dépose votre commande dans le coffre de votre voiture et le tour est joué. “Bien évidemment, on vous encourage à aller rendre visite aux producteurs qui font de la vente directe, à votre primeur, à votre boucher et à tous les petits commerçants spécialisés” précise Clothilde.

Démarche vertueuse
Au-delà de l’aspect pratique de l’initiative, le pichotdrive se revendique local et bio. “Les produits sont majoritairement labellisés AB et locaux quand c’est possible, bien entendu, le café ne pousse pas au pied du Ventoux” sourit Guillaume. Par exemple, les pâtes Lazzaretti, les kombucha de Lokki à Cavaillon, les savons de Green Utopie de la Motte d’Aigues et les conserves de Local en Bocal d’Avignon figurent au catalogue. Pour enfoncer le clou de la démarche verte, toute l’épicerie sèche est distribuée dans des bocaux en verre, sans surcoût ni consigne (mais c’est cool si vous ramenez les contenants). Un tiers des 1 000 références proposées est distribué dans des contenants réutilisables, gérés par Pichotdrive (nettoyage, remplissage). Et pour les produits ne proposant pas encore cette alternative « vrac », l’équipe assure avoir sélectionné les marques ayant le plus petit impact possible.

www.pichotdrive.fr et pour récupérer ses courses, rendez-vous au 33, rue Louis-Braille à Morières-les-Avignon.
Ouvert du mardi au vendredi de 16 h à 20 h.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter