Mes recettes

Tarte bouquet de roses pomme-cannelle

tarte bouquet de roses
Préparation : 120 min / Cuisson : 30 min tarte bouquet de roses

Votre marché pour 6 personnes : 
 Pour la pâte sucrée : 125 g de farine de blé tamisée bio ; 35 g de sucre glace ; 12 g de poudre d’amandes ; 70 g de beurre pommade (mou, chez Bonneterre) ; 10 g de jaunes d’oeuf ; 1 pincée de cannelle
 Garniture aux pommes : 5 pommes rouges ; 100 g de sucre non raffiné ; 1 citron bio.
 Crème pâtissière : 3 oeufs bio de poules élevées en liberté ; 20 cl de boisson riz épeautre amande (Bonneterre en magasins bio) ; 70 g de sucre en poudre non raffiné ; 1,5 cuillère à soupe de maïzena
 Décor : 15 g de beurre et un peu de sucre en poudre non raffiné

On y va : travaillez le beurre mou, le sucre et la cannelle au robot (ou à la spatule) jusqu’à ce que ce soit homogène. Ajoutez le jaune d’oeuf. Incorporez la poudre d’amandes et la farine tamisée. Mélangez sans trop travailler la pâte. Placez la pâte dans du film alimentaire et laissez reposer au frais, au minimum 2 heures.

Préchauffez le four à 180°C. Foncez le moule à tarte avec la pâte préalablement étalée et piquée à l’aide d’une fourchette. Précuisez à blanc 15 minutes environ à 180°C. Réservez.

Dans un saladier, blanchissez les oeufs, le sucre et la maïzena. Portez la boisson riz épeautre amande à ébullition. Versez un tiers de la boisson bouillante sur la préparation. Mélangez puis versez dans la casserole avec le restant de la boisson riz épeautre amande. Portez à ébullition à feu moyen en fouettant constamment et en prenant soin de racler le fond et les coins de la casserole. Laissez mijoter 1 à 2 minutes à feu doux. Retirez du feu. Laissez refroidir avant de déguster. Une fois la crème pâtissière froide, étalez une fine couche sur le fond de pâte précuit.

Lavez les pommes. A l’aide d’une mandoline taillez les pommes en fines lamelles en veillant à laisser la peau. Plongez les lamelles de pommes dans une eau citronnée pour éviter l’oxydation. Faites cuire les lamelles de pommes 40 secondes au micro-ondes. Découpez les lamelles en 2. Formez des roses en disposant les demi-lamelles de façon concentrique. Une fois les roses réalisées, déposez-les sur la crème pâtissière en enfonçant légèrement de façon à ce qu’elles ne bougent plus. A l’aide d’un pinceau badigeonnez les roses de beurre fondu et saupoudrez de sucre. Enfournez 10 minutes à 180°C. Laissez refroidir avant de déguster la tarte bouquet de roses.

Bonus : la tarte des mamies à la crème frangipane

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.