Mes recettes

Une tarte sans cuisson au chocolat et framboises

tarte sans cuisson

Préparation : 35 min / Cuisson : aucune tarte sans cuisson

Votre marché pour 6 personnes : 250 g de biscuits Thé Brun ; 80 g de beurre très mou ; 300 g de framboises fraîches ; 200 g de fromage blanc ; 5 cuillères à soupe de pâte à tartiner chocolat ; 2 cuillères à soupe de mascarpone.

On y va : commence par écraser les biscuits avec un rouleau à pâtisserie ou une bouteille en verre pour les réduire en poudre. Tu mets cette poudre dans un saladier et tu ajoutes le beurre très mou en cubes ; tu malaxes ensuite le beurre avec la poudre de biscuits. Tu pétris bien pour obtenir une consistance de sable mouillé. Toujours avec l’aide d’un grand, tu déposes ce mélange dans un moule à tarte – ou des moules à tartelettes – à fond amovible. Étale bien pour qu’il recouvre tout le fond du plat et les bords. Tasse bien et mets au frais 30 minutes au moins pour que la pâte se solidifie. Mélange le fromage blanc, le mascarpone et la pâte à tartiner. Là, tu demandes à papa ou à maman de battre l’ensemble au fouet à main. Enfin, tu sors le fond de tarte sans cuisson du réfrigérateur et tu étales la crème dessus. Dispose les framboises joliment sur la tarte sans cuisson et tu sers aussitôt.

Trucs de pro : une tarte sans cuisson express source de fibres (framboises), que l’on peut aisément décliner en version plus light, en remplaçant le mascarpone par du fromage blanc. Mais la pâte à tartiner reste incontournable !

Bonus : et si tu préparais un menu aux framboises ? Demande à un adulte de préparer un carpaccio de boeuf aux framboises et toi tu t’occupes du dessert.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux