Mes recettes

Tatin de figues et jambon cru, glace au saint-marcellin

tatin aux figues
Préparation : 20 min / Cuisson : 25 min / Temps d’attente : de 1 heure à 1 nuit tatin de figues

Votre marché pour 6-8 personnes : pour la glace au Saint-Marcellin, 200 ml de lait entier ; 3 Saint-Marcellin ; 25 cl de crème liquide entière froide ; 1 cuillère à café de poivre 5 baies moulu ; 1 cuillère à café de miel et 1 cuillère à café de sel.
Pour la tatin de figues : 12 figues ; 30 g de beurre salé + 1 noix pour le moule ; 100 g de sucre ; 1 branche de romarin ; l’équivalent d’une chiffonnade de 6 tranches fines de jambon cru et un rouleau de pâte brisée.

On y va : commençons par la glace. Versez le lait, le miel et les Saint-Marcellin coupés en morceaux dans une casserole et mettez à chauffer à feu doux en mélangeant, jusqu’à ce que les fromages soient fondus. Mixez en ajoutant sel et poivre puis laissez refroidir au réfrigérateur pendant 2 heures.
Fouettez la crème au batteur électrique jusqu’à ce qu’elle soit ferme, incorporez-la à la préparation précédente. Si vous avez une sorbetière, faites turbiner la préparation le temps indiqué par la machine et placez au congélateur le temps de préparer la tatin. Sans sorbetière transvasez simplement la préparation dans une boîte et faites prendre au congélateur pendant 1 nuit.
Pour la tatin de figues : préchauffez le four à 180°C. Mettez le sucre à chauffer dans une casserole, et quand il caramélise, ajoutez le beurre en dés et les aiguilles de romarin hachées, mélangez pendant 1 minute sur le feu pour obtenir un caramel crémeux puis versez dans le fond d’un petit plat à tarte beurré. Disposez en rosace les figues découpées en rondelles. Recouvrez avec les tranches de jambon cru puis ajoutez la pâte et rabattez les bords à l’intérieur du moule. Piquez la surface à l’aide d’une fourchette. Enfournez pour 25 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Attendez 5 minutes, puis retournez la tatin de figues sur un plat de service et servez avec la glace au Saint-Marcellin.

Truc de Pro : pour préparer une pâte maison, mélangez 150 g de farine avec 75 g de beurre salé puis ajoutez un peu d’eau froide pour former une boule de pâte.

Bonus : en été pensez à la tatin de tomates confites aromatisée au vinaigre balsamique…

Photo Julie Mechali-Cniel

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux