Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

TheFork awards, le prix « Spécial Marseille » pour Camille Gandolfo

TheFork awards

Sept jeunes chefs parmi les plus fringants espoirs de la cuisine française ont été ovationnés lundi 22 novembre dernier, lors de la soirée de remise des TheFork Awards, du nom du site international de réservation en ligne TheFork. C’est à Marseille que s’est déroulée la cérémonie au sein même de l’impérial palais de la Bourse, sur la Canebière. Huit majestueuses tables étaient dressées, réunissant plus de 280 convives : des chefs, des propriétaires de restaurant, des grands noms de la gastronomie contemporaine à l’instar de Christophe Hay (restaurant la Maison d’à Côté, 2 étoiles) ou Flora Mikula. Des Vauclusiens, Florent Pietravalle de La Mirande, Julien et Anne Gleize de l’Agape à Avignon, le toulonnais Marco Casolla, Dominique Frérard, Ludovic Turac et bien d’autres ont fait le déplacement pour la circonstance.

TheFork Awards

« J’assume les épices », dixit Camille Gandolfo
Pas moins de 6 jeunes chefs marseillais très en vue étaient en lice pour décrocher le prix « Spécial Marseille », qui a été décerné à Camille Gandolfo, chef en poste au restaurant de l’hôtel les Bords de Mer, aux Catalans. Toute émue, cette dernière a reçu le prix « spécial Marseille » des mains de son parrain et mentor Lionel Lévy et de Maxime Tissot au nom de l’Office métropolitain de Tourisme et des Congrès. « Je réalise à peine, je suis sur un petit nuage, a déclaré Camille, les yeux pleins d’étoiles. Arrivée aux Bords de mer en mai 2020, Camille assure que sa « cuisine a beaucoup gagné en finesse » travaillant « le goût pour le goût. Je me suis affirmée au fil des mois avec des plats marqués qui me ressemblent. Oui oui, j’assume les épices ».

TheForkAwards Camille Gandolfo
(De g. à d.) L. Lévy, Camille Gandolfo et Maxime Tissot
Grand prix du public : Arbore et Sens, chef Clément Dumont à Loches (Indre-et-Loire) parrainé par Christophe Hay
Prix du public : Mano, Maximilien Kuzniar à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) parrainé par Denny Imbroisi
Le Mezquité, Julia et Laura Szyndler au Touquet (Pas-de-Calais) parrainées par Alexandre Gauthier
Itsasoa, Erwann LePogam à Carnac (Morbihan) parrainé par Christophe Pelé
La Coquerie, Guilhem Blanc-Brude et Arnaud Mirabel, à Sète (Hérault) parrainés par Amélie Darvas et Gaby Benicio
Award spécial Marseille aux Bords de mer, Camille Gandolfo parrainée par Lionel Lévy
Award de la jeune chef « Elle à table » : Momento, Mariana Maetos, à Bué (Cher) filleule d’Hélène Darroze.
C’est promis, « aux Bords de Mer, on continuera comme ça, dit Camille. La carte change tous les deux ou trois mois avec quelques évolutions ponctuelles. J’ai pour habitude de dire que le restaurant évoluera avec moi et moi avec lui. En réalité, je pense constamment à ma carte et en dépit de ce travail sur la durée, je me laisse aussi influencer par les inspirations de l’instant ».

Le dîner des TheFork awards, orchestré par Guillaume Sourrieu (l’Epuisette) et Coline Faulquier (Signature) était composé d’un carpaccio de poulpe et textures de céleri, une lotte cuite à la perfection risotto de petits émulsion d’ail doux et un gavotin de fromage de chèvre à l’ail noir et espuma de pain brûlé. Le menu, d’une remarquable facture pour un tel nombre de convives servis en même temps, a été réalisé par les équipes de Jean David Cohen traiteur et s’est achevé par des cubes de moelleux noisettes et agrumes pour un joli contraste boisé-acidulé. Sandy Héribert et Pierre Psaltis, fondateur du Grand Pastis, ont animé la soirée ponctuée des interventions de Damien Rodière, directeur général Europe de l’Ouest de theFork, de Marc Thépot (OT Marseille) et de captations vidéos qui ont invité les participants dans les cuisines de Christophe Pelé au Clarence (Paris VIIIe) ou celles d’Hélène Darroze à Londres. En fin de soirée, Thalie Testot-Ferry, en charge de l’organisation de l’événement via Protocole agency, a lâché : « Je crois qu’ils sont contents ». Et ils l’étaient, c’est sûr.

Photos TheFork Awards Fabienne Berthet, les Toquées de la Com’, Camille Gandolfo

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.