Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Mes recettes

Tournedos de poires aux fruits du mendiant

tournedos de poires

Préparation : 15 min / Cuisson : 10 min

Votre marché pour 4 personnes : 4 poires ; un demi citron ; 2 cuillères à soupe de miel ; 40 g de beurre ; 1 cuillères à soupe d’amandes ; 1 cuillère à soupe de pignons de pin ; 1 cuillère à soupe de pistaches ; 1 cuillère à soupe de noisettes.

On y va : demande à papa ou maman de t’aider à éplucher les poires. Ensuite, tu presses un citron dessus pour que le jus les empêche de brunir (c’est un phénomène qui s’appelle l’oxydation de l’air). Retire la partie dure centrale renfermant les pépins avec un couteau au bout arrondi pour ne pas te blesser. Tu coupes ensuite les poires en tranches épaisses (là encore, on peut te donner un coup de main). Dans une sauteuse, demande à un grand de faire caraméliser les tranches de poires avec un fond de beurre et le miel, sur les deux faces. Ça va bien durer 8-10 minutes. Tu sens comme ça sent bon ? Pendant ce temps, tu mets toutes les graines dans un mortier en pierre et tu les écrases à l’aide d’un pilon. Tu mets les graines concassées dans une assiette creuse. Dès que les poires sont cuites (tu plantes un couteau dedans et si elles sont molles c’est super), tu les poses sur les graines concassées et tu les roules dedans comme si tu voulais les panner. Servir et déguster les tournedos de poires tièdes.

Truc de chef : on a des copains qui accompagnent ces tournedos de poires d’un peu de glace à la noisette ou à la pistache.

Ce que tu dois savoir : il existe près de 2000 variétés de poires dans le monde mais en France , on n’en cultive qu’une dizaine. Si elle est trop bonne nature, la poire se prête également à de nombreux accompagnements ou préparations aussi bien sucrées que salées.

Photo UE Interfel/T. Antablian

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.