Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
En direct du marché

Un glacier pour ne pas rester de glace

glacierduroyLes étés passent et ce glacier s’inscrit chaque année un peu plus dans le patrimoine gastronomique de la ville. Cette saison encore, le Glacier du Roy peut revendiquer la première marche du podium des meilleurs glaciers de la ville. Si l’ananas, le citron, la framboise donnent le vertige, c’est sur des fruits plus rares, comme la figue noire, que la talent de Florence Bianchi s’exprime le mieux.
Son nom résonne à l’unisson de ceux du Panier et pourtant, ce n’est qu’en 1999 que cette Parisienne est arrivée à Marseille, poussée par la mutation de son conjoint policier. En s’installant sur les rives du Lacydon, la blonde Francilienne décide de tourner une page ; fini la comptabilité, l’enseignement de l’art dramatique et l’assistanat sur les plateaux d’émissions TV. A Marseille, Florence fera des glaces. « D’origine italienne, je rêvais de retrouver dans cette région le goût des glaces de mon enfance » dit-elle. Après une intense formation auprès d’un maître milanais, Florence Bianchi s’est rôdée aux techniques de vente et, depuis, glisse telle une luge sur les pentes du succès. Glaces en verrines, compositions glacées, bâtonnets nappés de chocolat ; il y a chaque jour une bonne raison de s’y régaler… 365 jours par an.

Le glacier du Roi, 4, place de Lenche, Marseille 2e arr. (quartier du Panier) ; infos au 04 91 91 01 16.
A emporter : 1 boule 2,50 € ; 2 boules 3,50 € ; 3 boules 4,50 € ; 4 boules 5,50 €.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • En vacances dans la région nous avons déguster de merveilleuses glaces dont celle au pastis. La maison est tenue par une patronne très accueillante et qui parle avec amour de ses réalisations !!!
    Nous recommandons sans modération !