En direct du marché

Un glacier pour ne pas rester de glace

glacierduroyLes étés passent et ce glacier s’inscrit chaque année un peu plus dans le patrimoine gastronomique de la ville. Cette saison encore, le Glacier du Roy peut revendiquer la première marche du podium des meilleurs glaciers de la ville. Si l’ananas, le citron, la framboise donnent le vertige, c’est sur des fruits plus rares, comme la figue noire, que la talent de Florence Bianchi s’exprime le mieux.
Son nom résonne à l’unisson de ceux du Panier et pourtant, ce n’est qu’en 1999 que cette Parisienne est arrivée à Marseille, poussée par la mutation de son conjoint policier. En s’installant sur les rives du Lacydon, la blonde Francilienne décide de tourner une page ; fini la comptabilité, l’enseignement de l’art dramatique et l’assistanat sur les plateaux d’émissions TV. A Marseille, Florence fera des glaces. “D’origine italienne, je rêvais de retrouver dans cette région le goût des glaces de mon enfance” dit-elle. Après une intense formation auprès d’un maître milanais, Florence Bianchi s’est rôdée aux techniques de vente et, depuis, glisse telle une luge sur les pentes du succès. Glaces en verrines, compositions glacées, bâtonnets nappés de chocolat ; il y a chaque jour une bonne raison de s’y régaler… 365 jours par an.

Le glacier du Roi, 4, place de Lenche, Marseille 2e arr. (quartier du Panier) ; infos au 04 91 91 01 16.
A emporter : 1 boule 2,50 € ; 2 boules 3,50 € ; 3 boules 4,50 € ; 4 boules 5,50 €.

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • En vacances dans la région nous avons déguster de merveilleuses glaces dont celle au pastis. La maison est tenue par une patronne très accueillante et qui parle avec amour de ses réalisations !!!
    Nous recommandons sans modération !

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter