En direct du marché

Un glacier pour ne pas rester de glace

glacierduroyLes étés passent et ce glacier s’inscrit chaque année un peu plus dans le patrimoine gastronomique de la ville. Cette saison encore, le Glacier du Roy peut revendiquer la première marche du podium des meilleurs glaciers de la ville. Si l’ananas, le citron, la framboise donnent le vertige, c’est sur des fruits plus rares, comme la figue noire, que la talent de Florence Bianchi s’exprime le mieux.
Son nom résonne à l’unisson de ceux du Panier et pourtant, ce n’est qu’en 1999 que cette Parisienne est arrivée à Marseille, poussée par la mutation de son conjoint policier. En s’installant sur les rives du Lacydon, la blonde Francilienne décide de tourner une page ; fini la comptabilité, l’enseignement de l’art dramatique et l’assistanat sur les plateaux d’émissions TV. A Marseille, Florence fera des glaces. “D’origine italienne, je rêvais de retrouver dans cette région le goût des glaces de mon enfance” dit-elle. Après une intense formation auprès d’un maître milanais, Florence Bianchi s’est rôdée aux techniques de vente et, depuis, glisse telle une luge sur les pentes du succès. Glaces en verrines, compositions glacées, bâtonnets nappés de chocolat ; il y a chaque jour une bonne raison de s’y régaler… 365 jours par an.

Le glacier du Roi, 4, place de Lenche, Marseille 2e arr. (quartier du Panier) ; infos au 04 91 91 01 16.
A emporter : 1 boule 2,50 € ; 2 boules 3,50 € ; 3 boules 4,50 € ; 4 boules 5,50 €.

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • En vacances dans la région nous avons déguster de merveilleuses glaces dont celle au pastis. La maison est tenue par une patronne très accueillante et qui parle avec amour de ses réalisations !!!
    Nous recommandons sans modération !

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre