En direct du marché Magazine

Un nouveau bistrot à vins : ils ont du Nez à Gigondas

Laurent-Deconinck lOustalet gigondas
Laurent Deconinck annonce la création du “Nez”

On fait valser les tonnaux ce soir à Gigondas avec l’inauguration d’un nouveau bistrot à vins opportunément baptisé : “le Nez”. A l’origine de cette création, Laurent Deconinck, patron du restaurant “l’Oustalet” depuis 2009 (en binôme avec la famille de viticulteurs Perrin). Au menu : des planches de charcuteries (figatellu, saucisson noir de Bigorre, caillettes, pata negra, jabugo) et de fromages (chèvres des collines de Gigondas, tomes de brebis corses, comté 24 mois)… La salle propose un accueillant comptoir, où l’on s’appuie sans retenue pour refaire le monde en riant, et quelques tables, soit une quinzaine de places assises, pour discuter plus sérieusement en tête-à-tête. A l’extérieur, un mini comptoir nous aidera à patienter avant la création d’une belle terrasse pour l’été prochain. Ce sont Gilbert Alexandre et son épouse, deux anciens du Tourne au verre à Cairanne, qui animeront ce bistrot. Quant aux vins, la sélection est celle que l’on retrouve à la carte de “l’Oustalet” et au caveau. Pour vous mettre l’eau à la bouche, on a sélectionné le Riu, un vin de Catalogne produit par le trio infernal Fischer-Gérin-Combier, les Marsannes d’Yves Cuilleron et le châteauneuf-du-pape du domaine du Pégau (tous trois, 5€ au verre). Ah ! j’allais oublier, la planche de desserts et mignardises est signée de la pâtisserie carpentrassienne Jouvaud. Que du bon, rien que du bon. Longue vie au Nez !

Le Nez, place du Rouvis, 84190 Gigondas ; infos au 04 90 28 99 59.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.