En direct du marché Magazine

Un nouveau bistrot à vins : ils ont du Nez à Gigondas

Laurent-Deconinck lOustalet gigondas
Laurent Deconinck annonce la création du « Nez »

On fait valser les tonnaux ce soir à Gigondas avec l’inauguration d’un nouveau bistrot à vins opportunément baptisé : « le Nez ». A l’origine de cette création, Laurent Deconinck, patron du restaurant « l’Oustalet » depuis 2009 (en binôme avec la famille de viticulteurs Perrin). Au menu : des planches de charcuteries (figatellu, saucisson noir de Bigorre, caillettes, pata negra, jabugo) et de fromages (chèvres des collines de Gigondas, tomes de brebis corses, comté 24 mois)… La salle propose un accueillant comptoir, où l’on s’appuie sans retenue pour refaire le monde en riant, et quelques tables, soit une quinzaine de places assises, pour discuter plus sérieusement en tête-à-tête. A l’extérieur, un mini comptoir nous aidera à patienter avant la création d’une belle terrasse pour l’été prochain. Ce sont Gilbert Alexandre et son épouse, deux anciens du Tourne au verre à Cairanne, qui animeront ce bistrot. Quant aux vins, la sélection est celle que l’on retrouve à la carte de « l’Oustalet » et au caveau. Pour vous mettre l’eau à la bouche, on a sélectionné le Riu, un vin de Catalogne produit par le trio infernal Fischer-Gérin-Combier, les Marsannes d’Yves Cuilleron et le châteauneuf-du-pape du domaine du Pégau (tous trois, 5€ au verre). Ah ! j’allais oublier, la planche de desserts et mignardises est signée de la pâtisserie carpentrassienne Jouvaud. Que du bon, rien que du bon. Longue vie au Nez !

Le Nez, place du Rouvis, 84190 Gigondas ; infos au 04 90 28 99 59.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.