Art de vivre

Un souffle de vacances savoureuses dans le Var

seillans 1Non loin de Fayence, à mi chemin entre la Provence verte et la Riviera, le petit village de Seillans abrite une bastide du XVIIe, devenue hôtel aux arrières-goûts d’auberge d’autrefois.  Lorsqu’arriveront les beaux jours, sur la place du village, parmi les plus beaux du Var, on dresse les tables, on plonge les bouteilles de rosé dans la fontaine pour les rafraîchir et on se laisse raconter l’histoire de cette maison. « Nous sommes arrivés ici il y a une dizaine d’années à la suite d’une annonce dans le journal l’Hôtellerie, se remémorent Julie et Nicolas Malzac-Heimermann, propriétaires des lieux. Il n’y avait plus eu de travaux d’entretien depuis les années 1970 et nous avons eu un coup de cœur pour cette maison qui nous correspondait tant ». De colossaux travaux plus tard, les lieux ont retrouvé le charme de l’époque ou Alain Resnais venait ici avec Sabine Azéma, croisant Charlotte Rampling sous les photos prises quelques années auparavant ici même par Robert Droisneau.

seillans2Julie et Nicolas Malzac-Heimermann ont tous les deux « fait » l’école hôtelière de Lausanne. Le parcours de Monsieur est édifiant : maître d’hôtel chez Michel Guérard, chez Paul Bocuse dans ses brasseries lyonnaises, ouverture de la Table du Lancaster à Paris sous la houlette de Michel Troisgros… « Nous avons beaucoup donné et il nous a semblé qu’il était temps d’avoir notre propre affaire », reconnaît Nicolas. En salle, derrière la verrière, la cuisine où s’agite Lorenzo Puillet : « C’est un garçon curieux qui aime les produits du coin, il ramasse souvent ses herbes pour la cuisine et tant pis pour le cliché » sourit le patron. La pâte feuilletée, comme les petits pains, sont cuisinés sur place chaque jour. Carottes pourpres, choux, citrons, cébettes, rhubarbe… A 24 ans, Lorenzo court les étals du marché paysan de la plaine : « Mon plus grand plaisir c’est de travailler un produit pour la première fois » confesse-t-il. Il en résulte une cuisine d’auberge, paysanne, noble et spontanée, le produit impose, le chef dispose.

A la carte, trois desserts ont pris les noms des enfants de la maison : Margaux, Gustave et Paul, respectivement 7, 10 et 12 ans. « Je pense que d’ici quelque temps, nous reviendrons vivre ici avec toute la famille » lâche le propriétaire des lieux comme pour nous convaincre de l’âme familiale de cette vaste demeure de 600 m2, avec ses 14 chambres campée en plein village…

Hôtel des Deux Rocs, 1, place de Font d’Amont, 83440 Seillans ; infos au 04 94 76 87 32.
Hôtel de 80 à 195 € en saison. Petit-déjeuner : 15 €. Bistrot : menu à 20 €, carte 34 €. Pique-nique 15 et 30 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.