En direct du marché

Une collection de Sôcisses et un pâté

assirlikian rei saucisses SocissesMais qui arrêtera le duo Assirlikian-Rei ? Les deux bouchers-charcutiers, amis pour la vie, Charly et Maurice, ont mis au point, il y a quelques années, une saucisse dite de Marseille. Désormais célèbre et vendue un peu partout dans le monde (lire ici), cette saucisse à griller dégage des arômes de fenouil et de badiane. Le succès aidant, le duo a mis au point un pâté de Marseille 100% artisanal, à base de foie et de gorge de porc, incroyablement savoureux dû à l’usage de fenouil confit et d’olive. Surfant sur la vague du succès, les deux compères proposent désormais une gamme charcutière complète et exceptionnelle : la Sôcisse et le pâté de Marseille bien sûr, la Sôcissette provençale à l’huile d’olive, la chipogatelli, la Marsouillette (une andouillette entre saucisse et andouille à griller pour révéler les arômes d’épices et aromates), la Guez (une meguez à base de boeuf charolais, de limousine ou blonde d’Aquitaine, d’agneau de Sisteron ou d’Aveyron) délicieuse en sandwich.

Une mention spéciale enfin pour la Sôcisse italienne du panier, une recette datée des années 1950 quand Marie et Titine tenaient l’Alimentation de la rue de l’Evêché. Une recette issue de la Tcheugade qui, dès les années 1960, a été confiée à Loule et Francis Archiapati qui tenaient la boucherie de la rue de la Cathédrale. Au seuil de leur retraite, les deux frères ont transmis leur recette de Sôcisse du Panier aux dominantes de poivre et coriandre à Charly et Marcel, venant par là même étoffer leur collection charcutière. A déguster, car rares sont les villes à disposer ainsi d’une si riche déclinaison de recettes !

Infos auprès de la boucherie Jacques, 54, avenue de Saint-Jérôme, Marseille 13e arr. ; 04 91 66 41 08
boucherie Foch 2000, 16, avenue Foch, Marseille 4e arr. ; 04 91 49 68 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre