Art de vivre

Pour les étrennes, pensez aux deux bouquins signés Urraca Galasso

 

 

Urraca GalassoA la romaine, la cuisine de la dolce vita
Les anciens disent d’elle qu’elle est auteur culinaire, les plus modernes parleront de son blog… et les plus fines fourchettes parleront du dernier livre de recettes d’Eleonora Galasso. Au fil d’une balade dans les rues et ruelles de la ville éternelle, la jolie Eleonora nous propose de concocter un gratin de pâtes aux asperges-pancetta et au provolone ou la ribollita, superbe soupe toscane à la portée de tous.
Une anecdote à raconter ? L’amour pour la cuisine s’est déclaré très tôt chez Eleonora Galasso mais elle était interdite de cuisine par sa grand-mère qui lui avait seulement donné le droit de goûter à la pasta pour s’assurer d’une cuisson al dente. L’obstacle a stimulé la curiosité de l’enfant, la cuisine devenant un hobby puis une carrière.
Pourquoi on aime ce livre ? Parce que les photos sont superbes, les vues de Rome nous invitent au voyage et l’ambiance très bien restituée.
On l’offre à qui ? A maman, à mamie ou à son Jules parce que franchement, si on ne leur fait pas plaisir avec ces recettes, alors là, on jette l’éponge.
C’est cher ? A 24,90 € les 304 pages (le Chêne Ed.), on peut offrir ce livre avec fierté.

Pâtisserie – Leçons pas à pas
Quand un meilleur ouvrier de France, titulaire du titre depuis 1993, rencontre Cécile Coulier, journaliste et auteur de son état, que se passe-t-il ? Ils écrivent un livre ! Et celui-ci est une somme qui passionnera tous les fondus de pâtisserie. Les références d’Urraca sont nombreuses, disons simplement qu’il préside le comité des Mof pâtissiers depuis 2003 et que le grand public l’a découvert en 2014 sur france2 dans l’émission “Qui sera le prochain grand pâtissier ?”.
Une anecdote à raconter ? Raide dingue de pâtisserie traditionnelle, Urraca a inauguré en 2014 Profiterole chérie, une enseigné spécialisée dans les grands classiques sucrés.
Pourquoi on aime ce livre ? Parce qu’il réunit, en 70 recettes et quelque 3000 photos, les plus brillants joyaux de la pâtisserie française. Cet ouvrage référence ex^plique tous les gestes, techniques et tours de main pour réussir tous vos desserts, du financier au macaron, des choux aux cakes, du moelleux à l’entremets.
On l’offre à qui ? A quelqu’un de passionné et qui fait la différence entre un pancake et une crêpe. C’est un beau livre pour amateur averti ou un professionnel qui se rafraîchira un peu la mémoire.
C’est cher ? Un peu mais c’est largement justifié : 39,90 € pour 500 pages d’excellence (le Chêne Ed).

 

 

 

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster (champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux USA et deux adresses à Paris), ouvre sa première adresse à Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Cannes La plage Hyde Beach du Grand Hôtel de Cannes rouvre ses portes avec une nouvelle carte sudiste signée par Stéphanie Le Quellec. Située sur le boulevard de La Croisette, la plage privée du Hyde Beach Cannes et son ponton au-dessus de la mer proposent de profiter d’une expérience de détente (et de gastronomie) les pieds dans le sable. Stéphanie Le Quellec, qui connaît bien la région pour y avoir exercé pendant près de 8 ans, renoue cet été avec la Méditerranée. Elle a promis de retravailler avec ses producteurs de cœur et leurs merveilleux produits : fromages de chèvre de la région, tomates charnues, poissons de la côte et autres aromates du marché coloré de Forville, que la cuisinière s’attachera à sublimer. Un shot de Riviera dans l’assiette…

Abonnez-vous à notre newsletter