Art de vivre

Le Bistrographe, le pari food de l’image et du goût

BistrographeC’est tout à la fois un espace d’art où la photo est reine, mais aussi un lieu de coworking, un salon de thé, une adresse pour se pauser à la pause déjeuner… Le Bistrographe sera officiellement inauguré ce 7 janvier mais les premiers curieux ont déjà franchi le seuil de ce magnifique lieu où les lourdes poutres accueillent des balançoires, où les murs se couvrent d’images black and white. Quelques marches plus haut, on déjeune dans une vaste salle où comptoir, tables et canapé en cuir cohabitent en bonne intelligence. Salade de lentilles au saumon, tortellini noix et sauce gorgonzola, tarte brousse-petits pois ou courgettes-chèvre sont là pour nous réchauffer. Avec le café, un cake citron, une tarte au citron meringuée, un rocher coco, assurément cuisinés maison, achèvent de convaincre. On retrouve ici l’âme du café Lulli quand Jacques y officiait il y a quelques années. Ambiance chill out sur fond jazzy, on prendrait la pose dans le studio photo. C’est promis, le Bistrographe fera des émules.

78, boulevard de la Corderie, 7e arr. Marseille ; 04 91 12 49 11. Déjeuner de 12 à 20 €.
Salon de thé, coworking, ateliers gourmands et galerie d’images.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.