Art de vivre

Et ce week-end, tu fais woak ?

collage woakDécoration. Parce qu’il n’y a pas que l’alimentation dans la vie, on court découvrir la nouvelle boutique de l’Âne Bleu qui vient de déménager pour les anciens Bains de Breteuil totalement réaménagés. Outre la très classique collection Caravane, vous y trouverez la ligne des Iresistub (alias Jérôme et Karine Clynk) : Monsieur & Madame de. Si les bougies parfumées de Sarah Lavoine n’ont aucun intérêt, on aimera en revanche les panneaux muraux peints, le lin et les couleurs toutes en harmonie de la boutique. Très sympa.
46, rue Breteuil, Marseille 6e.

Illuminations. Si vous passez par le quartier Saint-Giniez, sachez que la boutique Marrou du 370, avenue du Prado (8e arr.) a demandé au styliste Mitri Hourani de repenser tout le décor. Il en résulte des grappes d’abat-jour superbes, des avalanches de couleurs, un look hyper trendy inhabituel dans ce genre de commerce. A voir également chez Marianne Cat (53, rue Grignan), une cascade d’abat-jour grand-mère dans une ambiance jungle.

Poissons passion. On n’y pense pas assez, mais le marché aux poissons du Vieux-Port est un monument vivant, un élément du patrimoine bien vivant de notre ville qu’il appartient de protéger et faire vivre. Alors samedi ou dimanche, cabas en main, allez acheter des sardines, des seiches, poulpes et autres daurades. Un simple barbecue, des potes, un petit pastis (pour une fois qu’il n’est pas grand car on boit avec modération) et voilà un bel échantillon de l’art de vivre marseillais.

Admiration. Faut-il aller au Mucem alors que vient juste de débuter l’exposition mettant en exergue les influences des arts populaires dans l’oeuvre de Pablo Picasso ? A vous de voir, mais le succès est tel que les agoraphobes risquent de voir rouge… En attendant, je vous conseille (très) vivement de retourner manger à l’Embarcadère, le jeune resto qui porte si bien son nom sous les voûtes de la Major. Yohann Kérimel de Kernevo tient la barre et peu à peu son chef, Pierre Plagnet, imprime un style très mare nostrum. C’est bien fait, imaginatif, les cuissons sont maîtrisées, on cherche l’erreur, elle ne vient pas.
L’Embarcadère, les Voûtes, place Albert-Londres, Marseille 2e arr. ; résas au 04 91 44 05 19. Menus midi 20 et 25 €. Formule soir 32 €. Carte 37 €.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.