Art de vivre

Et ce week-end, tu fais woak ?

Que faire ce week-end ? A cette magnifique question posée le vendredi à l’heure du café de 13h30, le Grand Pastis vous apporte ses solutions.
Ceci n’est pas un agenda exhaustif, plutôt une sélection de ce que nous aimons, des choix qui racontent tout l’art de vivre en Provence.
collage woak

Dare dare au musée des Beaux-Arts. S’il y a deux toiles à admirer, ce sont bien celles de Philippe de Champaigne (“l’Apothéose de Madeleine”) et d’Elisabeth Vigée-le Brun (“portrait de la duchesse d’Orléans”). Pour les amateurs du style baroque, la “Sainte famille au palmier” de Pierre Puget est un incontournable. Depuis sa rénovation, le musée, bien que trop petit et engoncé dans un bâtiment exigu, est un ravissement trop méconnu. Le site est ici.

Gégé Chez Mémé pas si déjanté. Si vous êtes dans le périmètre Longchamp samedi, allez grignoter chez Gégé. Comme on vous l’a déjà écrit, l’homme n’est pas aussi déjanté qu’il n’y paraît et sa cuisine, très marquée par les jus, sauces et réductions, fait preuve d’un grand sérieux. En savoir plus ici.

Hors les Vignes sur la ligne. Comme d’hab’, le Grand Pastis a été le premier à vous parler de ce grand rendez-vous du samedi 23 avril au Dock des Suds. Cuisiniers, artistes et vignerons réunis en trios délirants mêlent leurs savoir-faire au rythme de déambulations festives et plaisantes. A l’origine de cette fête d’un jour : Intervins qui regroupe vignerons et négociants. Plus d’infos ici.

Ah qu’ils sont jolis, les Bistrots de mon Pays. Le Grand Pastis vous offre le nouveau guide des Bistrots de Pays. Du Var au Vaucluse, des Alpes maritimes aux Alpes de Haute-Provence, vous y trouverez une sélection de petites tables dans des villages perdus de l’arrière pays. Produits locaux, belles assiettes pas prétentieuses pour deux sous : la vraie tendance est là, dans la vérité. Fuyez les artifices des restos hors de prix et régalez-vous entre potes ou en amoureux. Téléchargez le guide ici.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Super le guide ! Qques bonnes adresses à fouiner , un but de ballades et bouffes avec des parents ou amis.
    Idée à renouveler pour des restos spécifiques : pizzerias , restos , specialités italiennes , marseillaises etc …

    • Salut Damier ; merci pour tes encouragements. Promis, je te refilerai quelques bonnes adresses de bon goût, j’ai besoin d’une semaine pour les débusquer 😉

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter