Art de vivre

Et ce week-end, tu fais woak ?

Que faire ce week-end ? A cette magnifique question posée le vendredi à l’heure du café de 13h30, le Grand Pastis vous apporte ses solutions.
Ceci n’est pas un agenda exhaustif, plutôt une sélection de ce que nous aimons, des choix qui racontent tout l’art de vivre en Provence.
collage woak

Dare dare au musée des Beaux-Arts. S’il y a deux toiles à admirer, ce sont bien celles de Philippe de Champaigne (« l’Apothéose de Madeleine ») et d’Elisabeth Vigée-le Brun (« portrait de la duchesse d’Orléans »). Pour les amateurs du style baroque, la « Sainte famille au palmier » de Pierre Puget est un incontournable. Depuis sa rénovation, le musée, bien que trop petit et engoncé dans un bâtiment exigu, est un ravissement trop méconnu. Le site est ici.

Gégé Chez Mémé pas si déjanté. Si vous êtes dans le périmètre Longchamp samedi, allez grignoter chez Gégé. Comme on vous l’a déjà écrit, l’homme n’est pas aussi déjanté qu’il n’y paraît et sa cuisine, très marquée par les jus, sauces et réductions, fait preuve d’un grand sérieux. En savoir plus ici.

Hors les Vignes sur la ligne. Comme d’hab’, le Grand Pastis a été le premier à vous parler de ce grand rendez-vous du samedi 23 avril au Dock des Suds. Cuisiniers, artistes et vignerons réunis en trios délirants mêlent leurs savoir-faire au rythme de déambulations festives et plaisantes. A l’origine de cette fête d’un jour : Intervins qui regroupe vignerons et négociants. Plus d’infos ici.

Ah qu’ils sont jolis, les Bistrots de mon Pays. Le Grand Pastis vous offre le nouveau guide des Bistrots de Pays. Du Var au Vaucluse, des Alpes maritimes aux Alpes de Haute-Provence, vous y trouverez une sélection de petites tables dans des villages perdus de l’arrière pays. Produits locaux, belles assiettes pas prétentieuses pour deux sous : la vraie tendance est là, dans la vérité. Fuyez les artifices des restos hors de prix et régalez-vous entre potes ou en amoureux. Téléchargez le guide ici.

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Super le guide ! Qques bonnes adresses à fouiner , un but de ballades et bouffes avec des parents ou amis.
    Idée à renouveler pour des restos spécifiques : pizzerias , restos , specialités italiennes , marseillaises etc …

    • Salut Damier ; merci pour tes encouragements. Promis, je te refilerai quelques bonnes adresses de bon goût, j’ai besoin d’une semaine pour les débusquer 😉

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.