Art de vivre

Et ce week-end, tu fais woak ?

Que faire ce week-end ? A cette magnifique question posée le vendredi à l’heure du café de 13h30, le Grand Pastis vous apporte ses solutions.
Ceci n’est pas un agenda exhaustif, plutôt une sélection de ce que nous aimons, des choix qui racontent tout l’art de vivre en Provence.
collage woak

Dare dare au musée des Beaux-Arts. S’il y a deux toiles à admirer, ce sont bien celles de Philippe de Champaigne (“l’Apothéose de Madeleine”) et d’Elisabeth Vigée-le Brun (“portrait de la duchesse d’Orléans”). Pour les amateurs du style baroque, la “Sainte famille au palmier” de Pierre Puget est un incontournable. Depuis sa rénovation, le musée, bien que trop petit et engoncé dans un bâtiment exigu, est un ravissement trop méconnu. Le site est ici.

Gégé Chez Mémé pas si déjanté. Si vous êtes dans le périmètre Longchamp samedi, allez grignoter chez Gégé. Comme on vous l’a déjà écrit, l’homme n’est pas aussi déjanté qu’il n’y paraît et sa cuisine, très marquée par les jus, sauces et réductions, fait preuve d’un grand sérieux. En savoir plus ici.

Hors les Vignes sur la ligne. Comme d’hab’, le Grand Pastis a été le premier à vous parler de ce grand rendez-vous du samedi 23 avril au Dock des Suds. Cuisiniers, artistes et vignerons réunis en trios délirants mêlent leurs savoir-faire au rythme de déambulations festives et plaisantes. A l’origine de cette fête d’un jour : Intervins qui regroupe vignerons et négociants. Plus d’infos ici.

Ah qu’ils sont jolis, les Bistrots de mon Pays. Le Grand Pastis vous offre le nouveau guide des Bistrots de Pays. Du Var au Vaucluse, des Alpes maritimes aux Alpes de Haute-Provence, vous y trouverez une sélection de petites tables dans des villages perdus de l’arrière pays. Produits locaux, belles assiettes pas prétentieuses pour deux sous : la vraie tendance est là, dans la vérité. Fuyez les artifices des restos hors de prix et régalez-vous entre potes ou en amoureux. Téléchargez le guide ici.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Super le guide ! Qques bonnes adresses à fouiner , un but de ballades et bouffes avec des parents ou amis.
    Idée à renouveler pour des restos spécifiques : pizzerias , restos , specialités italiennes , marseillaises etc …

    • Salut Damier ; merci pour tes encouragements. Promis, je te refilerai quelques bonnes adresses de bon goût, j’ai besoin d’une semaine pour les débusquer 😉

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.