Art de vivre

Et ce week-end, tu fais woak ?

Que faire ce week-end ? A cette magnifique question posée le vendredi à l’heure du café de 13h30, le Grand Pastis vous apporte ses solutions.
Ceci n’est pas un agenda exhaustif, plutôt une sélection de ce que nous aimons, des choix qui racontent tout l’art de vivre en Provence.
collage woak

Dare dare au musée des Beaux-Arts. S’il y a deux toiles à admirer, ce sont bien celles de Philippe de Champaigne (“l’Apothéose de Madeleine”) et d’Elisabeth Vigée-le Brun (“portrait de la duchesse d’Orléans”). Pour les amateurs du style baroque, la “Sainte famille au palmier” de Pierre Puget est un incontournable. Depuis sa rénovation, le musée, bien que trop petit et engoncé dans un bâtiment exigu, est un ravissement trop méconnu. Le site est ici.

Gégé Chez Mémé pas si déjanté. Si vous êtes dans le périmètre Longchamp samedi, allez grignoter chez Gégé. Comme on vous l’a déjà écrit, l’homme n’est pas aussi déjanté qu’il n’y paraît et sa cuisine, très marquée par les jus, sauces et réductions, fait preuve d’un grand sérieux. En savoir plus ici.

Hors les Vignes sur la ligne. Comme d’hab’, le Grand Pastis a été le premier à vous parler de ce grand rendez-vous du samedi 23 avril au Dock des Suds. Cuisiniers, artistes et vignerons réunis en trios délirants mêlent leurs savoir-faire au rythme de déambulations festives et plaisantes. A l’origine de cette fête d’un jour : Intervins qui regroupe vignerons et négociants. Plus d’infos ici.

Ah qu’ils sont jolis, les Bistrots de mon Pays. Le Grand Pastis vous offre le nouveau guide des Bistrots de Pays. Du Var au Vaucluse, des Alpes maritimes aux Alpes de Haute-Provence, vous y trouverez une sélection de petites tables dans des villages perdus de l’arrière pays. Produits locaux, belles assiettes pas prétentieuses pour deux sous : la vraie tendance est là, dans la vérité. Fuyez les artifices des restos hors de prix et régalez-vous entre potes ou en amoureux. Téléchargez le guide ici.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Super le guide ! Qques bonnes adresses à fouiner , un but de ballades et bouffes avec des parents ou amis.
    Idée à renouveler pour des restos spécifiques : pizzerias , restos , specialités italiennes , marseillaises etc …

    • Salut Damier ; merci pour tes encouragements. Promis, je te refilerai quelques bonnes adresses de bon goût, j’ai besoin d’une semaine pour les débusquer 😉

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter