Restaurants en Provence

Baladi, toutes les saveurs de « mon pays »

baladiUn nouveau restaurant libanais à Marseille. Et une adresse que tous les représentants de la diaspora installés dans la ville se sont déjà refilée au point qu’une semaine à peine après son ouverture, les figures s’y retrouvent, s’embrassant et se congratulant avec une ferveur toute levantine. Dénommé Baladi, ce qui veut dire « mon pays », cet établissement se divise en deux parties : la brasserie, bien que le terme soit impropre, et le restaurant gastronomique qui ouvrira à la rentrée prochaine. A la différence de nombre de ses confrères, Baladi propose des sandwiches fort éloignés de nos jambons-beurre puisqu’ils sont roulés dans un pain, écrasés et grillés à la façon d’un panini, et richement garnis : le délicieux chawarma poulet à la crème d’ail est un classique, le sawda dajaj (foie de volaille flambé), le pastourma cher aux Arméniens et les lahm méchoui (brochettes d’agneau grillées) figurent parmi les meilleurs.

Laissez-vous guider
Et la carte ? Elle est longue comme un jour sans pain alors autant vous orienter vers des plats de tradition tels le bayedayoun (3 oeufs au plats dans un caquelon de terre cuite), les fatayer et rikakat (rissoles aux épinards et feuilletés fromage) et les makanet, sortes de petites saucisses charnues et très épicées qu’on arrose de citron… Une merveille. Côtés mezzés, ce sont le caviar d’aubergines (le baba ganoush) et le hommos qui retiendront toute l’attention : la magnifique saveur fumée du premier, agrémenté de grains de grenade, le disputant à la suavité de cette purée presque liquide de pois chiches, onctueuse et voluptueuse. La soirée avance et les éclats de rire se font plus forts. Le personnel cherche encore ses marques mais l’ambiance est là, les clients sont rassurés par la haute tenue de ce dernier venu sur la scène culinaire marseillo-beyrouthine.

Besoin d’être orientés sur les desserts ? Jetez votre dévolu, mais il faut avoir peu mangé au préalable, sur les knefé (cheveux d’ange croustillants et fromage fondu arrosés de sirop de sucre) et l’assiette d’osmallié, là encore des cheveux d’ange croustillants-coeur de crème de lait… Alors faut-il y aller ? Oui pour la gentillesse du patron qui va de table en table pour savoir si tout va bien, oui pour la carte qui propose les classiques mais, surtout, fait l’effort de nous émerveiller en découvertes. Et oui, enfin, pour le très bon rapport qualité-prix permettant, quelque soit son budget, de se faire plaisir…

Baladi, spécialités libanaises, 59, promenade Georges Pompidou, Marseille 8e arr. Infos au 04 91 22 80 66.  Sandwiches de 8,90 à 12,90 € ; carte 25-30 €.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notez-le

Roger Ravoire, nouveau président d’interVins Sud-Est Le président de la société Ravoire vient d’être élu à l’unanimité président d’interVINS sud-est. Avec pour règle l’alternance entre collège production et négoce, c’est tout naturellement que le négoce prend la tête de ce mandat. Roger Ravoire succède à Jean-Claude Pellegrin représentant de la production. Le conseil d’administration a salué le travail de J.-C. Pellegrin accompli pendant son mandat et son implication qui ont permis aux vins IGP du Sud-Est d’être reconnus à la fois par les professionnels et par ses pairs. Cette nouvelle présidence est l’occasion pour les vins IGP du Sud-Est, d’accroître la place acquise sur les marchés, notamment par l’IGP Méditerranée. A la veille de ses 20 ans, l’IGP Méditerranée sera également un des axes développement : « Il faut convaincre de la nécessité produire toujours plus des vins qualité et profiter de la formidable opportunité de la dénomination régionale afin de gagner plus encore des parts de marché au national et à l’export » a déclaré Roger Ravoire.

L’agenda des fiestas

Rires en Vignes 5e édition dans le cadre bucolique du château de Saint-Martin dans le Var. Deux soirées sont proposées, l’une avec Viktor Vincent, considéré comme le meilleur mentaliste actuel et Jeanfi Janssen, le Ch’ti pensionnaire de l’équipe des Grosses Têtes sur RTL respectivement les 25 et 26 juillet. Les spectacles sont donnés devant le château. Tarif : 39 et 35 € spectacle & dîner par personne. pass 2 soirées : 70 €. Dès 19h30, au château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Le bar à vins des côtes du Rhône célèbre le festival d’Avignon du vendredi 6 au samedi 28 juillet. Le bar éphémère ouvrira ses portes du 6 au 28 juillet de 19h à 23h (sauf le 19 juillet). Il accueillera près de 300 personnes chaque soir. L’entrée est libre, l’achat d’un verre + éthylotest pour la somme de 10€ donne accès aux dégustations de 300 références. C’est à la maison des Vins, 6, rue des Trois Faucons à Avignon.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !