En direct du marché

On fête l’huile d’olive nouvelle à la Bastide du Laval dans le Luberon

Bastide du Laval

Le programme. Accueil dès 10h avec thé, café, gibassiers… Préparation du nougat avec Aimé Arnaud. 10h30, visite guidée de l’oliveraie et du moulin. Commentaires et analyse de la saison 2017. 11h30, dégustation de toute la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées. Déjeuner sur place (17€) sur le thème : comment utiliser les différents fruités de l’huile d’olive ? Animations pour les enfants : concours de couronne en rameaux d’oliviers, championnat de lancer de noyau d’olive. Tout l’après-midi, démonstrations artistiques en direct avec l’illustrateur-croqueur Pierre Croux, la peintre Géraldine Bandiziol et le sculpteur Thierry Gall. Préparation et dégustation sur place de gibassiers à l’huile d’olive du moulin, cuits au four à bois par Aimé Arnaud, le boulanger cadenétien. Découpe du nougat préparé le matin.
Samedi 16 décembre prochain, le moulin de la Bastide du Laval fête l’huile nouvelle. La récolte est désormais terminée et les olives des 4000 arbres de la propriété viennent tout juste d’être pressées. Comme pour le vin, c’est l’heure de célébrer le millésime 2017. « Cette année est un véritable bonheur, estime Roland Coupat, le maître des lieux. L’été a été très chaud et sec et les rendements sont bons pour ceux qui ont irrigué leurs oliveraies. En revanche, pour ceux qui n’ont pas donné à boire à leurs arbres, la taille des olives n’excède pas celle des pois chiches et peut s’avérer même inexistante ». Les terres de la Bastide du Laval couvrent 30 hectares et sont conduites en mode bio. « On y cultive les 5 variétés de l’AOC Provence, l’aglandau, la salonenque, la bouteillan, la cayon et la picholine » énumère Roland Coupat. La gamme compte des huiles aux arômes herbacés, d’artichaut cru, d’amande fraîche ou de basilic, typiques du fruité vert. Mercredi et jeudi 6 et 7 décembre, « on pressera les olives maturées pour le fruité noir, typique de la Provence, poursuit Roland. Ensuite, il nous faudra bien nettoyer le moulin pour être fins prêts et accueillir le public samedi ».

Couronnes d’olivier et menu huilé
Ce samedi donc, les portes de la Bastide du Laval s’ouvriront au grand public.  Une belle opportunité pour visiter le moulin et  l’oliveraie, tout savoir sur la récolte de l’année, déguster la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées, assister à la préparation de gibassiers à l’huile d’olive par le boulanger du village et, pour les enfants, la possibilité de s’initier à la fabrication de couronne en rameaux d’olivier… « Nous en profitons pour accueillir aussi les 700 propriétaires qui nous confient leurs olives à presser chaque année, c’est l’occasion d’entretenir nos liens » ajoute Carine Coupat. Et comme le grand air, ça creuse, le public pourra  exceptionnellement déjeuner sur place sur le thème de l’huile d’olive. Incontournable !

Bastide du Laval, chemin de la Royère, 84160 Cadenet. Repas : 16 € par personne, réservations au 04 90 08 95 80.

A propos de l'auteur

le grand pastis

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour Michèle. Rien n’est plus simple : Alpilles, Luberon, Alpes de Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, il y a des moulins à huile partout en Provence. Je vous conseille d’aller les visiter, de goûter et d’acheter sur place. En boutique, il faut que figure sur l’étiquette la mention et le logo rouge « Huile d’olive de France » ou « Huile d’olive du Sud de la France ». Et voilà…

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Bon à savoir

 L’olive dans tous les sens ! La 3e édtion de la fête de la Gastronomie de Marseille se déroule le 22 septembre de 9h à 17h, à la découverte d’un des éléments fondateurs de la culture et de la gastronomie en Méditerranée.
De nombreux producteurs, des artisans, des cuisiniers, des auteurs… partageront leur passion pour l’olive. Des animations gratuites et ouvertes à tous permettront de découvrir les multiples bienfaits de ce fruit précieux et ses déclinaisons en cuisine, en littérature ou en cosmétique.
Les restaurateurs du quartier mettront aussi les petits plats dans les grands pour célébrer la gastronomie et mettre en avant leurs savoir-faire et accueil.

Matinées vendanges au domaine de Fontenille tous les vendredis, samedis et dimanches du 14 septembre au dimanche 07 octobre inclus ainsi que le lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 octobre. Le domaine de Fontenille ouvre ses portes pour des matinées vendanges de 8h à 10h30, au programme : balade dans le vignoble, vendange d’un bout de parcelle, visite de cave avec dégustations des jus directement à la cuve, puis casse-croûte du vigneron dans les vignes. Sur réservation (45 € par personne et 15€ pour les enfants). Infos au 04 13 98 00 70 et 06 23 85 87 53.

A lire

wahid Le Best of Sylvestre Wahid Avec 2 étoiles à l’Oustau de Baumanière, 2 étoiles au Strato à Courchevel, 2 étoiles Chez Sylvestre Wahid à Paris… Sylvestre Wahid est à 43 ans une figure montante de la gastronomie française. Sa cuisine « sans sel, sans gras, sans sucres ajoutés » a fait son succès partout dans le monde. Homme de passion, il consacre son temps libre à cueillir des ingrédients sauvages et à cuisiner à quatre mains avec des chefs qui partagent sa vision du monde. Formé aux côtés de Thierry Marx et d’Alain Ducasse, le projet de Sylvestre Wahid vise à revisiter la cuisine traditionnelle française en donnant de la mémoire à l’éphémère. Ses plats signatures ? La variation autour de la betterave cuite en croûte de sel-brioche-foie gras et truffe noire, le caneton laqué aux épices-radicchio et croûte d’agrumes-poivre Sansho… Des plats au « goût simple et direct ».
Best of Sylvestre Wahid, chez Ducasse Ed., 116 pages, prix de vente : 14 €.