Magazine

Marc de Passorio ferme son restaurant l’Esprit de la Violette et Aix perd une étoile

Marc de Passorio
Marc de Passorio lorsqu’il officiait à Valrugues…

Sur le répondeur du restaurant, une voix annonce sobrement que l’Esprit de la Violette est fermé durant le mois d’octobre. Pas de réservation possible encore moins de message à laisser. Interrogé, Marc de Passorio explique les raisons de cette fermeture aussi abrupte que rapide : « J’ai décidé conjointement avec mon épouse de tirer le rideau et de fermer le restaurant ». Sur un ton pesé, serein, le cuisinier poursuit : « Lorsque nous sommes arrivés, notre contrat établi avec le propriétaire des murs, Jean-Marc Banzo, prévoyait un rachat des murs au bout de quatre ans. Arrivés à échéance, il ne nous a pas été encore possible d’honorer l’engagement et le loyer a été très sensiblement augmenté, voilà pourquoi il a fallu mettre fin aux accords ».

On imagine la déception d’un couple qui avait « mis tout son coeur » dans une entreprise à qui tout souriait : « Nous avons ouvert début 2014 et l’étoile au Michelin est tombée 7 mois seulement après l’ouverture, se remémore Marc de Passorio. Les Aixois nous ont suivis et il y avait une belle énergie ici ». Du clocher Saint-Médard à Thouars au Relais & Château de Marçay en Touraine, la carrière de Marc de Passorio est aussi passée par la Russie, où le chef a officié pour le Kremlin et nombre de restaurants, et l’hôtellerie du Vallon de Valrugues à Saint-Rémy-de-Provence. Cuisinier à l’expérience avérée, de Passorio « reste dans une dynamique très positive » puisqu’il conserve ses missions de consulting « pour un groupe international » et reviendra dans la région « entre deux missions ». Ses amis, clients et tout le Landerneau attendent son retour avec un nouvel établissement.

L’Esprit de la Violette-Marc de Passorio, 10, avenue de la Violette, 13100 Aix-en-Provence.

A propos de l'auteur

le grand pastis

9 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • bonjour,j’ai un bon cadeau pour un repas pour 2 personnes dans ce restaurant l’esprit de la violette On m’annone qu’il est fermé.
    Que faire.

  • moi aussi j’avais un bon cadeau dans cet établissement. Un restaurateur digne de ce nom aurait dû prévenir les personnes qui n’avaient pas encore utilisé le bon avant que son restaurant soit fermé. Il est peut-être possible de se regrouper pour essayer de se faire rembourser ou déclarer les créances au liquidateur

    • Nous avions nous aussi un BON CADEAU……. ce devait être une expérience inoubliable, parait-il !!!!!!
      Nous avons envoyé en pli recommandé un courrier au liquidateur le 30 Octobre 2017 ; aucune réponse à ce jour, nous sommes assez dépités.

  • Quel triste nouvelle. Marie et moi y avons invité nos convives pour notre mariage l’été 2017. L’équipe de l’esprit de la violette nous a donné la main pour organiser un dîner sublime, nous nous n’oublierons pas le Chef de Passorio et avons hâte de le retrouver dans le nouvel établissement qu’il ne manquera pas de bâtir, en se prémunissant cette fois de l’appétit immobilier des propriétaires.

  • Nos enfants nous ont offert un bon cadeau qu’ il n’ est plus possible d’ utiliser…………………
    Ce restaurant a t il fermé par la simple volonté de son Chef????
    S ‘ agit il d’ une fermeture suite à une  » mauvaise gestion »???????????????

Vite lu

Marseille, la Mercerie coup d’envoi mercredi 21 février. Après avoir voyagé autour du monde, le trio dynamique du Paris Popup (restaurant nomade éphémère né à Paris) pose ses valises en plein quartier Noailles. Après avoir été séduits par le Sud et avoir installé avec succès leur restaurant d’accueil de chefs en résidence à Arles (le Chardon), le trio du Paris Popup investit Marseille. La Mercerie, 9, cours Saint Louis, 1er.

 Loft on the sea #1 On se retrouve le vendredi 23 février au sein de l’UNM avec vue imprenable sur le Vieux-Port dans un club privé, quasiment inexploité, qui n’a pas accueilli de soirée ouverte à tous depuis 2013. Aux casseroles, Ella, ex-Top chef, de retour en France après un foodtrip de 6 mois en Amérique latine. Forte de ses connaissances en nouveaux produits, on découvrira sa cuisine qui raconte de belles histoires, ses origines israéliennes, ses voyages, sa personnalité. « Bien que le métier de Chef de cuisine se traduise par du stress et un mode de vie assez rude, je vois la cuisine avant tout comme un mode d’expression, une échappatoire et une manière de donner du bonheur aux gens » assure-t-elle. Reno et The Ed seront aux platines, le sound-system Amadeus sera réglé par Yvan Le Bleu. La capacité est limitée à 250 personnes, entrée sur pré-ventesLoft on the Sea #1, Union nautique marseillaise, 34, bd Charles-Livon (7e arr).

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !