Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

En direct du marché

180° la biscuiterie aux saveurs corses et marseillaises ouvre à Bompard

Fred aux commandes de 180°, la biscuiterie marseillaise

Il faut souvent sortir des sentiers battus pour débusquer les petites adresses connues des seuls initiés. La biscuiterie 180° est de celles-ci, inaugurée le 18 septembre dernier, avec Fred Dejuli à la manœuvre. « Biscuitier de métier » comme il aime à se décrire, Fred est titulaire d’un master2 banque-finance et a longtemps travaillé dans la grande distribution. « Je me suis lancé dans le biscuit en 2013 avec une entreprise que j’ai gardée 10 ans », confie-t-il. Natif de Vauban et vivant avec une endoumoise, Fred a eu « une bonne opportunité en reprenant ce local » du boulevard Bompard, resté fermé durant 15 ans, qu’il a aménagé lui-même.

Un laboratoire à l’arrière et une vitrine en façade, on ne peut faire plus court circuit… Chaque jour, l’artisan décline une quarantaine de recettes parmi lesquelles, les incontournables navettes marseillaises, les cucciole et canistrelli. « Je fais ce que j’aime, j’ai des origines corses, je fais les biscuits de ma grand-mère, résume Fred Dejuli. Chaque jour, je propose une nouvelle recette de gâteau de voyage comme le quatre-quarts, le cake aux pralines, les madeleines, muffins, des financiers ou des cookies »…

180°, la biscuiterie s'est établie boulevard Bompard, 7e arr.

180°, la biscuiterie en mode tradi

Fred travaille sans colorants ni conservateurs, s’approvisionne en farines à Avignon et a misé sur le miel de Marseille, produit par un apiculteur entre Mazargues et Luminy. Pour les réfractaires au gluten, Fred propose un excellent macaron aux amandes, sans farine, aux notes légèrement amères ainsi que de rares petites navettes. « Dans la navette traditionnelle, il y a de l’œuf et pas de levure tandis que dans la petite navette, rondouillarde et dodue, il y a plus de beurre, de la levure mais pas d’œuf, la texture est plus friable ». Un petit plaisir à se faire avec le café de 10h ou de 14 heures.

Pour répondre à une demande salée, Fred a mis au point des biscuits au parmesan et au safran. « Le biscuit au safran, on le trempe dans la rouille avec un verre de vin blanc à l’apéro et on a l’impression de manger la bouillabaisse », prévient-il… A moins de les tremper directement dans une soupe ou un bouillon de poissons… « J’ai donné le nom de 180° à la biscuiterie parce que c’est la température de cuisson de la majorité des biscuits et parce que, sur une boussole, 180 degrés indique le Sud ». C’est aussi l’angle du virage quand on veut changer de vie…

180° biscuiterie artisanale, 39, boulevard Bompard, Marseille 7e arr. ; infos au 06 10 86 26 23. Tarifs : de 2,5à  3,50 € l’hecto.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.