Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Tout juste ouvert, le marché des Argonautes pris d’assaut

Le marché des Argonautes boulevard Longchamp à Marseille

Sept mois se sont écoulés entre le 24 février, jour de l’annonce officielle du projet, et ce mercredi 13 septembre, jour d’ouverture. Le boulevard Longchamp dispose désormais de son « marché du quotidien » et dès les premières heures ce matin, le marché des Argonautes a été pris d’assaut par des riverains tout sourire. Désormais, ces derniers disposeront d’une boulangerie, d’un primeur, d’une boucherie, d’une poissonnerie-écailler, d’une fromagerie et d’une cave réunis en un seul site.   « Nous avons pris du retard à cause des infiltrations d’eau et on a perdu quelques mois », confie Amaury Lapinte, co-conducteur du projet avec Pierre Da Silva et l’ami Hugo Drouillat, ex-sommelier du Petit-Nice qui a rejoint les deux compères dans l’aventure. Pierre Marcellin, lui, ne restera avec la team que pour le lancement.

Le marché des Argonautes boulevard Longchamp à Marseille

Dès l’entrée, des fruits et légumes issus de fermes et vergers sélectionnés dans un rayon de 100 kilomètres : – Tous, garantissent du frais, du local et du saisonnier ». Une queue se forme devant la boucherie du trentenaire Nicolas Aermann et conduit à la cave forte d’une sélection de vins bio voisinant avec le rayon de fromages à la coupe. En fond de salle, la poissonnerie de Nico Coquillages est décorée d’une magnifique fresque. Et c’est promis, le corner de poissons et coquillages sera rebaptisé dans quelques mois « la Criée du marché ». « Nous disposons de 240 mètres carrés pour l’accueil et de 100 m2 de réserves. On a confié le chantier à l’agence d’archi Pep’s création et ils ont fait un super boulot », se félicite encore Amaury Lapinte.

Marché des Argonautes, un passé préservé

La restauration du lieu a été faite dans le respect de son identité : le nom « Argonautes » a été préservé tout comme la porte en fer forgé, à la plus grande joie du comité du Vieux-Marseille. La verrière a été somptueusement rénovée par un Meilleur ouvrier de France, par ailleurs ami d’enfance de Pierre : Pierre Tatin (Atelier ST). Un article relatant de travail de ce dernier dans le Berry Républicain évoque l’exceptionnel travail de cet artisan qui a mis en scène, sur les 30 m2 de surface, les allégories de l’eau et du grain, « une œuvre qui nous survivra »

Le marché des Argonautes boulevard Longchamp à Marseille

En façade, une petite terrasse permet de tremper ses viennoiseries dans le café du matin en attendant les soirées apéro du jeudi, vendredi et samedi soir, articulées autour des plateaux composés à partir des stands du marché. Autre point fort de l’adresse, la vente de vin en vrac, le domaine d’Eole dans les Alpilles, qui renoue avec un mode de vente qui avait disparu jusqu’ici. Devant un tel afflux de clients en ce premier jour d’ouverture, Amaury confie n’avoir jamais communiqué autour du projet ; tout au plus l’équipe a-t-elle organisé une soirée citronnade pour se présenter et informer sur son projet et ouvert les portes du chantier pour que chacun puisse constater, de loin, l’avancée des travaux.
De ce qui fut tour à tour les salons Longchamp (un thé-dansant et salle de mariages), puis un théâtre, voici que les Argonautes entame un troisième chapitre de sa belle histoire. Peut-être le plus délicieux…

Le Marché des Argonautes, 33, boulevard Longchamp, Marseille 1er.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.