Art de vivre

Blaise Leclerc, un Vauclusien expert en légumineuses signe un ouvrage référence

guide legumineuses terre vivanteL’année 2016 a été proclamée “année internationale des légumineuses” par l’ONU et la FAO (lire également ici). Une mise en avant bien compréhensible au vu des fabuleuses propriétés de ces plantes, pour la terre et pour l’homme. “Les légumineuses cumulent les qualités, prévient Blaise Leclerc, co-auteur du Guide Terre vivante des Légumineuses qui sort en librairies ce 19 février. Pour la terre, elles fixent l’azote dans leurs racines, ce qui leur permet de croître sans engrais, et la restituent dans le sol, ce qui l’enrichit”. Pour ce féru de jardinage installé à Cucuron depuis 31 ans, “les légumineuses étaient un peu méprisées au siècle dernier, détrônées par une consommation excessive de viande. Désormais, nous redécouvrons toutes leurs vertus car, en combinant légumineuses et céréales, nous compensons largement nos besoins en acides aminés que procure notre consommation de viande”.

La fève et le pois chiche sont les légumineuses emblématiques de la Provence “mais toutes les légumineuses se cultivent chez nous sans souci” poursuit Blaise Leclerc qui nourrit une passion pour le jardin potager depuis 35 ans. Pour l’homme, leurs atouts nutritionnels (beaucoup de protéines et de fibres, peu de graisses donc excellentes pour notre santé) en font des aliments de choix pour le quotidien et une alternative sérieuse à la viande. “Tout est dans la quantité, le défaut serait d’en consommer trop en même temps entraînant des désordres digestifs” et pour s’en prémunir, n’oubliez jamais de combiner les légumineuses avec des céréales aux vertus très rassasiantes : maïs-haricot rouge comme au Mexique, pois-blé ou lentilles-riz comme au Proche-Orient.

Dans ce guide de près de 300 pages, co-écrit avec Claude Aubert et Pascal Aspe, Blaise Leclerc réunit conseils de culture, atouts santé et plus de 150 recettes issues du monde entier, de l’entrée au dessert. Si vous passez par Cucuron, vous reconnaîtrez aisément sa maison : son potager est une merveille !

Guide Terre vivante des Légumineuses, 288 pages, 29,90 € ; collection les Guides Terre vivante (Terre vivante Ed).

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Infos express

Réouverture de l’office de tourisme et des congrès de la ville de Marseille C’est le samedi 30 mai que le bureau de l’OMTCM retrouve son activité dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières prévus pour les lieux publics. Des plexiglas ont été installés, du gel hydroalcoolique à disposition et les conseillers en séjour porteront des visières. Durant le mois de juin, les horaires d’accueil sont fixés du lundi au dimanche de 10h à 17h . Dès le 1er juillet, deux twizy d’informations touristiques renforceront le dispositif d’accueil
pendant deux mois dans les rues de Marseille, 7 points de stationnement (la gare, l’hôtel de ville, le
J4, la Canebière, la Pointe rouge) pour renseigner les touristes. Un plan avec des idées de circuits de 2h à pied sera remis aux visiteurs. Le tourisme à Marseille en 2019 a représenté 1 milliard d’euros de retombées économiques, impacte 15 000 emplois directs. 5 millions de touristes ont été accueillis dont 1,8 million de croisiéristes.

Visites guidées gratuites de Marseille 15 visites guidées des différents quartiers de la ville (9 personnes maxi par visite) seront  offertes pendant tout le week-end de la Pentecôte (samedi, dimanche et lundi), inscription obligatoire en cliquant sur ce lien. Chaque jour 5 visites seront proposées à 10h et/ou 11h le matin et 14h et/ou 15h l’après-midi. Elles dureront 1h30 ou 2h et seront commentées par des guides-conférenciers.
• Malmousque, petit port de la Corniche
• Marseille trendy, le quartier du roi Soleil (la partie Sud du Vieux-Port)
• A la découverte du Vieux-Port (ruelles étroites de la vieille ville, couleurs et atmosphères)…
• Le Panier, cœur historique entre anecdotes et art de vivre
• Les jardins du palais Longchamp
• Le parc Borély et son élégante “folie” XVIIIe
Les visites se termineront devant les 4 musées municipaux qui seront également gratuits
jusqu’au 31 août, 4 musées municipaux rouvrent samedi 30 mai : la Vieille Charité, le musée
d’Histoire, le musée des Beaux-Arts, le château Borély.